logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

31/08/2011

ANNA POLITKOVSKAIA

ANNA POLITKOVSKAIA UNE HEROINE PARMI D'AUTRES

 

 

1194376410_main.jpg

 


"Quand le réalisateur Eric Bergkraut rencontre Anna Politkovskaïa dans son bureau de

Novaïa Gazeta, en juin 2003, il ne fait pas seulement la connaissance d'une femme.

La journaliste "fait de son travail une mission. Un combat qui prime sur sa propre vie".

Jusqu'au bout, jusqu'à son assassinat en octobre 2006, elle se bat pour la vérité,

contre les injustices subies notamment par les civils en Tchétchénie....

...Plus leurs rangs se réduisent, plus ces "héroïnes" ressentent l'urgence

de témoigner.

Eric Bergkraut cite
Natalia Estemirova, journaliste à Novaïa Gazeta engagée pour la cause

tchétchène. Comme Anna Politkovskaïa. "Nous sommes de moins en moins nombreuses à

avoir lavolonté de témoigner. Il faut donc que je continue", disait-elle.

Quelques semaines plus tard, en juillet dernier, elle était assassinée.

Comme Anna Politkovskaïa...


...Pour Eric Bergkraut, "on ne peut demander à personne de faire le même choix qu'elles".

A ce titre il était important pour lui de faire témoigner les enfants et l'ex-mari d'Anna

Politkovskaïa: ce dernier ne supportait plus le choix de sa femme et le dit très simplement. En

revanche, affirme réalisateur, "l'on doit tout faire pour que dire la vérité, en Russie ou ailleurs,

ne soit plus un acte héroïque".


"Lettre à Anna sort dans une centaine de salles en France,

ce mercredi 18 novembre2009 , jour où s'ouvre en Suède le sommet UE-Russie centré sur les

questions énergétiques pour éviter une nouvelle "guerre" du gaz.

Soutenu par Reporters Sans Frontières, France Info, le Prix Albert Londres, la Ligue des Droits

de l'Homme, ce filme a reçu le prix Vaclav Havel lors du Festival international du film

documentaire sur les Droits de l'Homme, en mars 2008."


"Erik Bergkraut souligne aussi l'absence de véritable volonté politique qui permettrait de

condamner les auteurs et les commanditaires de ce crime, comme le dénonce

Dmitri Muratov, rédacteur en chef de Novaïa Gazeta, dans cet extrait."

Dans ce combat parfois incompris pour dénoncer ce qu'elle considère comme un

"génocide" en Tchétchénie, elle avait trouvé une "âme soeur".

Et la caméra d'Eric Bergkraut a réussi à capter les regards complices qu'elle échangeait

avec son amie tchétchène Zaïnap Gashaeva, que l'on découvre dans ce deuxième extrait."



N'oublions pas qu'en RUSSIE aujourd'hui encore

on emprisonne celles et ceux qui osent critiquer le régime Poutine.

Ainsi dans le nouvel obs de la semaine passée :

LE MORT QUI FAIT TREMBLER LE KREMLIN"

les élections sont pour l'an prochain...

un mort devenu martyr :


SERGEI MAGNITSKI;

 

photo_1312960236808-1-0_1.jpg

 


 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique