logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

11/06/2012

LE MONT ST ODILE

 BALADE EN ALSACE

 

MT ST ODILE.jpg

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR VOIR LE PPS

soyez patient...

07/02/2012

CIMETIERE MUSULMAN

DNA STRASBOURG

PREMIER CIMETIERE MUSULMAN MUNICIPAL

"Le premier cimetière musulman municipal de France a été inauguré lundi

à Strasbourg, une première rendue possible grâce au droit local alsacien-mosellan

qui permait aux pouvoirs publics d'intervenir dans l'organisation et le financement

des cultes...

...«Certaines municipalités n’ont hélas pas encore complètement intégré le fait que de plus en plus de musulmans souhaitent être inhumés en France» alors que «cette tendance est un signe fort d’appartenance à une communauté de destin», a –t-il ajouté.

Aménagé sur un terrain de plus d’un hectare dans le sud de la ville, ce cimetière pourra accueillir près d’un millier de sépultures, avec une extension déjà prévue si nécessaire. Le caractère confessionnel du lieu ne saute pas aux yeux, abstraction faite d’une grande inscription sur le mur d’enceinte: «cimetière public musulman». Mais l’orientation des sépultures vers la Mecque, les salles équipées pour les ablutions dans un petit bâtiment à l’entrée, et un espace couvert prévu pour les prières permettront aux familles qui le souhaitent de respecter les rites musulmans.

Soulignant qu’il s’agissait d’une «première» en France, le maire de Strasbourg Roland Ries (PS) a relevé que l’ouverture de ce nouveau cimetière s’inscrivait en même temps dans la «tradition de coexistence harmonieuse des différentes communautés religieuses» de la ville..."


LE POINT

LE DEUXIEME CIMETIERE MUSULMAN DE FRANCE A STRASBOURG

STRASBOURG (Reuters) - Le cimetière musulman de Strasbourg, dont la réalisation a été permise par les règles du droit local d'Alsace-Moselle, a été inauguré lundi en présence des représentants de l'Etat et des cultes musulman, juif, protestant et catholique...

L'angélisme inaltérable des socialistes :

"Certains nous reprochent de favoriser le communautarisme", a dit Pernelle Richardot, adjointe au maire chargée de l'état-civil et l'une des chevilles ouvrières du projet.

"L'intégration ne se décrète pas, elle se construit pas à pas, petit à petit et sur le long terme", a-t-elle répondu. "Permettre à un gamin de venir demain parler à son grand-père enterré ici et non au loin, c'est aussi donner à ce gamin la possibilité de se construire un avenir."

J'aimerais avoir l'avis de tous les athées de la région...

majorité ou minorité silencieuse ?

Etaient présents tous les représentants politiques, pas de récalcitrants dans les rangs

pour protester...

"tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil" (Jean Yann)

REGIME CONCORDATAIRE

"Pourquoi un droit des cultes spécifique en Alsace et en Moselle ? Le régime des cultes toujours en vigueur en Alsace-Moselle tire son origine du Concordat
signé le 10septembre1801 entre le pape Pie VII et Napoléon Bonaparte, alors premier consul.

Celui-ci, ainsi que les « articles organiques » réglant l’organisation en France du culte catholique
et des cultes protestants (luthérien et réformé) a été promulgué par la loi du 18 germinal an X
(8 avril 1802).
Le culte israélite a été organisé, selon des modalités similaires, par le décret impérial du 17mars1808, profondément remanié en 1844.
Après la défaite française de 1870, les trois départements d’Alsace et de Moselle sont annexés par l’Allemagne en 1871, mais le régime concordataire y est maintenu par le Reich.

En 1918
, au moment de leur retour à la France, le régime des cultes y est provisoirement maintenu.

Mais, en 1924, après la victoire du Cartel des gauches,
(pas d'angélisme à l'époque)
Édouard Herriot annonce son intention d’étendre au Haut-Rhin, au Bas-Rhin et à la Moselle les lois laïques de 1905, votées à un moment où ces départements n’étaient pas français. Devant la forte résistance des populations, le projet est abandonné.
En 1925, le Conseil d’État reconnaît que « le régime concordataire tel qu’il résulta de la loi du 18 germinal an X est toujours en vigueur dans les départements du Rhin et de la Moselle » .
Aboli lors de l’annexion de l’Alsace-Moselle par le III e Reich en 1940, le régime de droit local des cultes est rétabli dès 1945.
Malgré plusieurs tentatives de suppression et d’aménagement dans les années 1950,
il s’y est perpétué jusqu’à aujourd’hui..."

 

Je suis catholique non pratiquante, les églises se vident, des mosquées, des centres bouddhistes,

sont construits en France

GUIDE DES MOSQUEES DE FRANCE

CARTE DES DIOCESES EN FRANCE

ADRESSE DES TEMPLES PROTESTANTS DE FRANCE

ADRESSE DES CENTRES BOUDDHISTES EN FRANCE

LISTE DES SYNAGOGUES EN FRANCE


Combien d'églises en pays musulmans ? (leitmotiv)

la réciprocité ne serait-elle pas la moindre des politesse ? (leitmotiv)

Je vais donc participer avec mes impôts à la construction d'un cimetière et on ne m'a pas demandé

mon avis...

j'accusais les socialistes d'angélisme...et c'est en Alsace, où le président de région est

UMP, que nous inaugurons un cimetière musulman.

Pour info, notre maire est socialiste, et nous avons la "chance" d'être concordataire..."

Ce que je ne comprends pas en réalité c'est la raison pour laquelle nous offrons à cette religion

un cadeau.

A quand d'autres cimetières communautaires ?

est-ce vraiment un moyen d'intégration ?

Je suis profondément déçue et choquée par cette initiative.

A SUIVRE :

- LES SOCIALISTES UTOPIQUES DU XIX SIECLE

- CONTRE LE COMMUNAUTARISME BELANT


 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique