logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/07/2013

FUROSEMIDE

QUE S'EST T-IL PASSE ?


"...Selon le rapport de gendarmerie, la responsable de toute cette affaire est la patiente. Cette femme, âgée de 76 ans, aurait elle-même, sans le faire exprès, repositionné un comprimé de somnifère dans l'emballage d'un autre médicament : le Furosémide. "C'est une vieille dame qui à l'habitude d'ouvrir ses boîtes à l'avance pour mettre les médicaments dans son pilulier. Quand elle en ouvre trop, elle les remet dans leur emballage, de façon consciencieuse, en refermant bien l'opercule en aluminium", a expliqué Eric Roche sur Europe 1. Résultat, le pharmacien qui avait délivré le médicament n'a pas pu se rendre compte de l'inversion malheureuse..."

 

UNE SEULE ALERTE


 

ET COMME TOUJOURS

EMBALLEMENT MEDIATIQUE

ET POLITIQUE...

28/06/2013

MALADE MOI ? JAMAIS !

Avant tout un mot de ma visite chez l'étiopathe (voir ma précédente chronique)

Très déçue par l'accueil de l'étiopathe. Vingt minutes, plus le temps de noter la date de la prochaine visite, et de remplir le chèque de 60 euros, au revoir madame !

Il m'a pétri le ventre tel le boulanger les mains dans la pâte, deux petites manipulations...aucune explication. Mutique le monsieur.

Après quelques jours de réflexion j'ai décidé d'annuler mon rendez-vous. Pourtant la méthode de pétrissage suivie d'une manipulation douce étaient, renseignements pris sur internet, auprès d' un ostéopathe bruxellois, de bons gestes.

SIMUALTEUR VERTEBRAL

SIMULATEUR VERTEBRAL.JPG


Ce dernier a gentilment répondu à mes questions, gracieusement, via ma messagerie. Il m'a conseillée de consulter un ostéopathe avec lequel je me trouverai en pleine confiance.

Confiance un mot très important.

Je ne suis pas malade au sens dramatique où nous l'entendons.

Mon drame, ou souci, est que je puis me comparer à une éponge qui absorbe les douleurs des autres. Elles deviennent miennes. Mais c'est du vol. Oui !

Mais pas que cela. L'impression d'angoisse remonte à l'enfance certainement...mais cela est une autre histoire et pourtant...

Sur internet vous trouverez mille et un conseils pour vous aider à ? trouver toutes les contradictions possibles. Seulement  j'ai envie d'y croire aux remèdes tentants, qui certifient le bien être...

A qui pourrais  confier mon désarroi, mes angoisses ?

 

Au miroir, à une amie, à un psy ?

Conseils à l'entourage

"L’anxiété étant contagieuse, le stress gagne les autres. Pour éviter de sombrer dans une attitude anxio-dépressive, la culpabilité ou la colère, il est essentiel de garder son optimisme, sa confiance en soi et en la vie, et de ne pas se plier à la vision du monde de l’anxieux. La seule façon de l’aider est de dire ce qui ne va pas, ce que l’on ne supporte plus, de l’obliger à prendre conscience de ses pensées négatives automatiques. Sans cela, vous risquez de créer un système de dépendance entre « votre anxieux » et vous, aggravant son trouble et le privant d’autonomie..."


la méthode COUE en quelque sorte.

L'éponge a encore de beaux jours devant elle.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique