logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/12/2012

ADOPTION PROCREATION MEDICALE

Pma et adoption: le choix de la vérité

 

Le premier témoignage de ce forum, la suite à lire

"Bonjour

A force de lire à gauche à droite qu'il vaut mieux mentir en ce qui concerne les tentatives de MPA je voudrais avoir le témoignage de personnes qui ont fait le choix de la vérité auprès des psys lors de la démarche de l'agrément.

Quelles ont été les conséquences pour vous ? Combien d'entre vous n'ont pas obtenu l'agrément suite à cela ?

En ce qui nous concerne mon mari et moi nous sommes incapables de mentir à ce sujet et nous tenons à parler de ce problème du mensonge lors de notre entretien avec la psy.

J'ajoute que l'éventualité de ne pas vivre une grossesse ne me traumatise pas, je peux m'en passer et je crois que cet argument peut jouer dans le rapport. Qu'en pensez-vous ?"

Garder en vue l'objectif

"quand le pied ne rentre pas dans la chaussure il faut prendre un chausse pied.

Vous avez décidé d'adopter, la première étape c'est l'agrément. Et pour l'avoir c'est comme à la sécu, on prend son ticket et on fait son cinéma pour entrer dans le moule du parfait couple idéal à qui confier un enfant les yeux fermés. Il n'est pas nécessaire de tout dire, il faut juste rassurer ses interlocuteurs sur sa capacité à être de bons parents.

Ces conseils et comparaisons sécu cinéma me stupéfient.

Franchement moi j'apprendrai à mentir (en considérant que ne pas tout dire ce n'est pas mentir)

ça commence par le mensonge jusqu'où oseront-ils aller pour satisfaire leur "caprice"

Nous avons un enfant bio puis perdu 4 BB à un stade avancé de grossesse. Nous avons dit que nous voulions tourner cette page pour nous consacrer à un enfant d'ailleurs.
Pendant la procédure je suis tombée enceinte et ma grosesse fragile m'imposait le repos. Nous voulions continuer dans l'adoption car l'issue de la grossesse était bien incertaine mais comme je ne pouvais pas me déplacer pour aller aux RDV nous avons demandé une temporisation dans les entretiens, expliquant le caractère précaire de la grossesse. Ils n'ont rien voulu savoir et ont "classé" notre demande d'agrément. j'étais très déçue mais heureusement cette fois BB a tenu bon et a 9 mois aujourd'hui.

qu'est-ce qu'un enfant BIO ? que veut dire adoption pour ce couple ? un bébé à tout prix...

Résumé moins on n'en dit mieux ça vaut.

c'est vrai que l'adoption c'est un acte engageant et noble que l'on veut tout faire bien pour être en paix avec soi-même mais hélas on ne rencontre pas souvent des personnes compréhensives et adaptables en face de soi.

 des personnes  ompréhensives et adaptables ? ces personnes n'ont-elles pas le droit d'etre contre notre projet ? d'avoir un avis différent ?

Commencez votre traitement
de FIV quand vous le souhaitez.

Le 14 novembre 2012, une journée portes-ouvertes pour vous informer et échanger

Le don d’ovocytes et le don de spermatozoïdes encore mal connus, restent pourtant essentiels dans le cadre de certaines démarches d’assistance médicale à la procréation et peuvent permettre à des couples stériles de connaître le bonheur d’être parents (lire)

des couples stériles...

est-ce un progrès d'offrir à des couples stériles de faire un enfant avec un ovocyte autre que celui de la mère ou des spermatozïdes qui ne proviendront pas du père ?

je me pose la question.

De même, les recherches scientifiques permettent à des femmes qui ne sont plus en âge de procréer de faire un enfant est-ce raisonnable ?

Lorsqu'un couple de femmes ou d'hommes est en demande d'enfant doit-on leur accorder le droit de louer un ventre pour les hommes ? d'utiliser la procréation assistée pour les femmes Qui a pensé une seule seconde à l'enfant qui va naître ? un enfant qui va un jour chercher à comprendre d'où il vient ?

Il est difficile pour une mère célibataire d'élever un enfant seule. Combien de fois entend t-on dans les médias : ce délinquant a été élevé sans père ? qui condamne t-on lorsqu'il fait une bêtise et qu'il est encore mineur ? la maman.

 


Recherche mère porteuse pour couple gay lire

 "Bonjour,

Nous sommes un couple gay vivant une relation d'amour depuis plus de 2 ans 1/2.

Aujourd'hui, nous désirons concrétiser notre amour par la naissance d'un enfant. Nous recherchons donc une personne sérieuse, honnête pouvant nous aider dans notre démarche.
Si possible sur la région parisienne.

concrétiser un amour ? par un mariage civil pourquoi pas.

J'espere que cet appel à l'aide sera entendu, car nous avons un réel désir de paternité..."

appel à l'aide ? le couple serait donc en danger ? réel désir de paternité ? je ne comprends pas ce sentiment.

pour être pères ils n'ont pas vraiment choisi la voix la plus classique offerte par la nature elle-même.

Jusqu'à quel point les hommes peuvent-ils trafiquer la nature ?

Quels dangers pour l'espèce humaine ?

Quel équilibre pour un enfant né d'un vent anonyme ?

pour un enfant adopté ?


Mais entre nous est-ce bien raisonnable d'accepter de "fabriquer" un enfant pour son bon plaisir ? de choisir la couleur de ses yeux, de son sexe, de sa peau...un objet le plus parfait possible. Lorsque dans ma précèdente chronique des parents proposaient à l'adoption leurs enfants handicapés ? comment réagiront-ils ces couples si l'enfant tant attendu n'est pas conforme à leur désir ?

 

J'ai regardé l'émission "C dans l'air" "homoparentalité un combat de rue" le pédopsychiatre qui est quand même le mieux placé pour parler d'enfants, se trouvait devant deux personnes qui restaient sur leurs positions. Aucun dialogue n'était possible.

Il insistait sur la nécessité absolue d'avoir un père et une mère pour l'évolution de l'enfant, pour son équilibre.

Des statistiques seraient les bienvenues pour tenter de comprendre ce douloureux problème. Ce que je ne comprends pas c'est le désir d'enfants de la part de couples qui ont choisi la difficulté pour procréer.

 

A suivre

LES PARRAINAGES

11/12/2012

COMMERCE DU SPERME

 DONNEUR ANONYME (LIRE) je dirais plutôt vendeur anonyme

 

dimanche, 9 décembre 2012 à 22:25

 

Rediffusions :
22.12.2012 à 03:35
Donneur anonyme
(Royaume Uni , 2010, 77mn)
ARTE
Réalisateur: Jerry Rothwell

La rencontre entre des enfants nés par insémination artificielle et leur père biologique, donneur anonyme. Un film bouleversant sur cette nouvelle filiation.

 

Ils s'appellent EllenJo, Danielle ou Fletcher, ne se connaissent pas, mais ont en commun un regard... Depuis qu'ils ont appris, tôt ou tard, qu'ils sont nés par insémination artificielle, chacun d'eux n'a cessé de l'imaginer, de le fantasmer, ce père invisible, le donneur n° 150...Certains ont même fini par se rencontrer, frères et soeurs du hasard, grâce à un registre dédié, et à la faveur d'un article du New York Times qui relatait leurs recherches.

 

Bizarre !
Un journal que lui, le donneur anonyme, découvre - facétie du destin - dans une poubelle...Jeffrey Harrison n'a pas la tête de l'emploi "paternel", lui qui a donné son sperme pour arrondir ses fins de mois. Mais cette nombreuse (et inattendue) progéniture va bouleverser sa vie,sans pour autant la changer. C'est cette filiation "bizarre", selon le mot que tous répètent en boucle, que le film approche avec délicatesse et dans toute sa complexité.
Celle de la première génération née par insémination artificielle et en âge aujourd'hui d'interroger ses origines. Une poignante quête d'identité qui, au-delà de cette spécificité "moderne", renvoie aussi chacun à la sienne.

De nombreuses questions n'ont pas été abordées.

Nous n'avons vu qu'un seul couple, celui de deux femmes qui vivaient en harmonie...dont l'une d'elle avait eu un fils. Ce fils recherchait un père, son père...la mère non biologique jouait le rôle que l'attendait d'un père, celui du "chef" de famille...

Y avait-il un père de substitution chez ses demi frères et soeurs, cela n'a pas été évoqué.

Les filles avaient fantasmé pour être finalement redescendues vers la réalité de la vie.

Au début du reportage l'enthousiasme des enfants de trouver des demi frères et soeurs étaient émouvant. Ils étaient enfants uniques.
Au fil de l'émission les questions commençaient à se poser : combien d'enfants sont-ils nés de ce sperme ?
l'une d'elles disait son angoisse de tomber amoureuse d'un demi frère au cours d'une rencontre. Elle se rendait loin de chez elle pour ses sorties pour éviter cet obstacle éventuel.

Les mamans qui avaient choisi cette solution pour enfanter ne semblaient pas très heureuses de constater le nombre d'enfants nés d'un même sperme ou géniteur. Le mot père n'a je crois jamais été prononcé.

En France le sperme est donné, en contre partie le donneur restera anonyme. Pas facile pour un enfant de se construire sans son histoire biologique.
Il en est de même pour les enfants adoptés. La loi reste inchangée.
Avez-vous entendu débattre sur les enfants adoptés ?
sur leurs parents adoptifs ?
combien d'entre eux sont-ils heureux de leur choix ?
Pourquoi n'en parle t-on pas ?

Nous pourrions évoquer également le marché du ventre de femmes en détresse aux USA mais ailleurs aussi.
Chez nous c'est interdit...mais...?
Aborder ces sujets serainement est-ce possible en France ? Sans dogmatisme. Il ne s'agit pas de compter les pour et les contre mais de parler entre nous, d'évoquer l'avenir de ces enfants à naître différemment. Manque t-on réellement de
recul, pour faire le point ?

Revenons au géniteur qui avait vendu son sperme pour survivre.

Quelle réflexion retenir de cette vente, des résultats et des conséquences sur des êtres humains ?

Certains crient au scandale lorsqu'il s'agit de faire des recherches sur les embryons, sur les cellules souches...

Est-ce humain de se vendre ? n'a t-on pas interdit la vente d'hommes et de femmes ?

est-ce légitime d'avoir recours à la procréation médicalement ou

non assitée ?

Avons nous pensé un seul instant à l'avenir de l'être en devenir,

n'est-ce pas égoïste de vouloir un enfant à n'importe quel prix ?

Pour jouer à la poupée ?

Que pensez-vous de l'adoption ? 

Le parrainage lorsque l'enfant risque d'être séparé de son pays, de sa famille trop pauvre pour le nourrir...ne serait-il pas plus une preuve d'Amour ?

Je me pose toutes ces questions.
Ma fille vit au contact d'enfants parfois maltraités; au contact de parents séparés; les enfants subissent trop souvent l'égoïsme de leurs parents et toutes les dérives des adultes : alcoolisme, drogue, séparation...

Je ne me permettrais pas de juger j'ai eu la chance d'avoir deux beaux enfants avec l'homme que j'aime...combien de couples encore comme le nôtre ?

Néanmoins ce sujet de société me passionne au nom de l'Avenir des enfants. J'ai vu hier, un couple qui avait acheté 'un ventre" J'ai ressenti une grande émotion en regardant le visage de la maman biologique. Elle tenait dans ses bras l'enfant qui venait de naître, elle trouvait sa petite fille si jolie...elle l'avait vendu à un couple, je n'aurais pas souhaité être ni la mère biologique, ni la mère qui achetait l'enfant probablement issu du sperme de son mari. je n'ai pas vu le début de l'émission je ne peux que suggérer cette hypothèse.

Nous devons nous interroger avant d'accepter : des enfants pour tous...

En France lire

Royaume Uni lire

Au Canada lire

En Belgique lire

En Espagne et ailleurs lire


"Considéré comme « comédie québécoise de l’année, le film « Starbuck », dans lequel un homme découvre que ses dons de sperme ont engendré plus de 500 enfants, pourrait bien ne pas raconter une histoire si improbable que cela.
En Espagne, la crise économique pousse bien des gens à donner sperme ou ovules contre rétribution.
Avec des risques à la clé ?..."

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique