logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/10/2012

HISTOIRE DE PAINS AU CHOCOLAT

 

16883 : LES VIENNOIS NARGUENT L'ENVAHISSEUR

OTTOMAN AVEC L'ANCETRE DU PAIN AU CHOCOLAT


Le 5 octobre 2012 à Draguignan, Jean-François Copé évoquait les problèmes des jeunes français qui se faisaient dérober leurs pains au chocolat pendant le ramadan. Il ne sera pas question ici de prendre la défense de l’hypocrite et opportuniste Jean-François Copé, surfant sur cette réalité indéniable dans un but électoraliste, mais plutôt de mettre cette anecdote en parallèle avec un évènement historique oublié.

Au XVIIème, le second siège de la ville de Vienne sonne les débuts de la guerre austro-turque de 1683-1699. Après un siège de plusieurs semaines, du 14 juillet au 12 septembre 1683, Ernst-Rüdiger von Starhemberg parvient à repousser l’armée ottomanes suite à la bataille du Kahlenberg.

Ce qui nous intéresse dans cet affrontement est une anecdote qui tangue entre la légende et le fait établi :

la naissance des croissants et viennoiseries.

En effet, plusieurs hypothèses existent à ce sujet :

- Selon la première, les boulangers de la ville, levés les premiers, ont pu avertir la population d’une attaque surprise nocturne lancée par les Ottomans. Pour célébrer ce fait de gloire, ils auraient conçu des  Hörnchen (« petite corne » en allemand) dont la forme, en guise de clin-d’oeil, rappelle celle du croissant de Lune, symbole islamique, présent sur le drapeau ennemi.

- Une deuxième légende placerait la confection de ces croissants dans un but provocateur. Assiégés mais disposant de suffisantes réserves de nourriture, les Viennois auraient agité au dessus des murailles ces pâtisseries aux formes du croissant de Lune islamique pour narguer les Ottomans.

- Enfin, selon une dernière version, ces pâtisseries seraient apparues postérieurement au siège, dans un but à la fois promotionnel d’une nouvelle variété de grains noirs (abandonnés par l’armée ottomane) et de souvenir de cet évènement glorieux. Ils auraient été conçus par  Jerzy Franciszek Kulczycki, un soldat, espion, diplomate, et marchand polonais propriétaire du premier café de Vienne du nom de Zur blauben Flasche.


Quoi qu’il en soit, le parallèle est tout de même intéressant. Ces mêmes “viennoiseries” (le nom découle de ce siège de Vienne) créées dans le but de narguer les envahisseurs ottomans sont aujourd’hui, sous la forme du pain au chocolat, agitées par Jean-François Copé, maire (UMP)  de Meaux et candidat à la tête de l’UMP, pour dénoncer les dérives de l’islamisation en France. Hasard ou répétition de l’histoire ?

 

Christopher Lings

02/10/2012

PRINTEMPS ARABE ? POUR QUI ?

Le Premier ministre tunisien condamne le viol d'une femme par des policiers (lire)
"BRUXELLES (AFP) - Le Premier ministre tunisien Hamadi Jebali a condamné

mardi le viol d'une femme par des policiers et promis que ces derniers seraient

jugés sévèrement, alors que la victime était entendue par la justice à Tunis pour

"atteinte à la pudeur...

"Ce geste des policiers est impardonnable, il n'y a aucune justification à cet acte barbare qui va à l'encontre de toutes nos valeurs morales", a estimé M. Jebali dans un entretien au quotidien belge "Le Soir" en marge d'une visite à Bruxelles.

"Comme chef du gouvernement, je condamne l’acte de ces policiers qui seront jugés sévèrement", a-t-il dit.

"Il y a peut-être, selon l'autorité judiciaire, un cas d'attentat à la pudeur, mais l'essentiel dans cette affaire est l'atteinte inacceptable à la dignité d'une femme", a-t-il ajouté..."

(l'autorité judiciaire composé de ? quelle jutice ? quelles lois ?)

 

LE MONDE AFRIQUE (lire)

"...La victime du viol et son fiancé étaient interrogés dans le cadre d'une information judiciaire car selon l'accusation, qui s'appuie sur le témoignage des violeurs présumés, le couple a été surpris par les policiers dans une "position immorale" lors de leur interpellation. Deux agents ont alors conduit la jeune femme dans un véhicule de police où ils l'ont violée...(ils avaient dit IMMORALE...)

...Les policiers, incarcérés début septembre, risquent de lourdes sanctions, le viol avec violence étant théoriquement passible de la peine capitale en Tunisie.(à suivre de près) Plusieurs centaines de personnes ont par ailleurs manifesté dans la matinée leur soutien à la victime devant le tribunal (Lire notre article :

Manifestation de soutien à ma femme violée accusée d'atteinte à la pudeur)..."

 

TUNIS LA TRIBUNE (lire)

"...Alors que : "le mouvement Ennahdha est-il en train de prendre sa revanche après avoir été désavoué au sein de la commission des droit et des libertés ?...

...les élus du mouvement se sont ravisés mercredi sur le principe d'égalité entre l'homme et la fammes 'principe qui a été entériné à l'unanimité dans l'article 22"...

...La version majoritaire votée par 12 députés vient de briser la notion d'égalité...

...désormais l'Etat assurera "la protection des droits de la femme et de ses acquis sous le principe de complémentarité avec l'homme au sein  de la famille et en tant qu'associée de l'homme dans le développement de la parité..."


Une fois de plus la religion impose ses lois dans un état en voie de démocratisation. Evidemmen la femme est toujours fautive lorsqu'elle est jugée par des religieux fanatiques.

 

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique