logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

15/09/2012

NON CUMULS DES MANDATS

Je lis dans le journal local :

DNA

"DERNIERES NOUVELLES D'ALSACE"

Un élu :

"...En étant élu député, j’ai perdu au change par rapport aux indemnités que je percevais avant », raconte Philippe Bies, qui annonce qu’il n’est plus écrêté (lire l’encadré) aujourd’hui. « Ce n’est pas le sujet car ce n’est pas pour cela que je fais de la politique », se dépêche-t-il de préciser. En soulignant que  «l’esprit de la règle du cumul fixée par le PS en 2009 doit permettre l’émergence de nouveaux élus ».

Son collègue et néanmoins contradicteur le plus accrocheur :

"...« En baissant de 30 % les indemnités des ministres, François Hollande a accrédité l’idée fausse que les élus étaient trop payés », déclare l’élu, qui dit percevoir, toutes fonctions (conseiller général, vice-président de la CUS, maire) cumulées, « 8 200  € bruts. Je suis écrêté..." (lire)

Pour informations :

Le salaire des élus et hommes politiques


"...Objet de fantasme, la rémunération des élus est aussi sujet tabou. Elle est pourtant strictement encadrée depuis 1992 et l'apparition du principe de l'écrêtement : quel que soit le nombre de mandats ou de fonctions qu'ils exercent, les revenus de nos représentants sont limités..." (lire)


 QUELQUES EXEMPLES :

Président de la République : 14 910 € bruts par mois

voir détail

 

Député : 13 512 € bruts par mois

voir détail

 

Maire d'un village : de 646 à 1 635 € bruts par mois

voir détail

Doit-on jalouser nos élus ?

Nombreux sont ceux qui ne déméritent pas.

Que pensez-vous de votre maire, de votre député ?

Seriez-vous prêtes ou prêts à prendre leur place ?

Oui pour quelles raisons ?

Non est ma réponse.

Trop de contraintes et parfois d'hypocrisie car la fonction l'exige.

Et puis on est tellement bien chez soi à pouvoir critiquer celles et ceux qui ont choisi de faire de la politique.

03/09/2012

FEMMES EN CAMPAGNE

FEMMES SOUMISES

FEMMES MARTYRISEES

FEMMES DETERMINEES

 

Cette chronique pour évoquer des femmes déterminées.

L'évolution des femmes agricultrices.

Cette évolution elles la doivent à leur courage, leur détermination. Elles ont pris en main leur avenir professionnel.

Il y a les agricultrices qui travaillaient dans la ferme familiale, avec toutes les

contraintes que cette situation impose : épouses, mères, agricultrices 24 heures

sur 24.

Aujourd'hui nous découvrons celles qui ont choisi de travailler dans une ferme

après quelques années d'étude dans une école d'agriculture.

Elles se sont préparées au métier.

Mon étonnement est allé vers la personne dont le cursus est très original.

Il n'est pas banal d'être passé par khagne et hypokhagne pour finalement se retrouver auprès de moutons, fabriquer du roquefort, je crois, et élever en même temps ses quatre ou cinq enfants...

D'autres ont choisi d'accompagner leur mari, l'une d'entre elles a préféré un

partenariat avec un agriculteur.

 

Elles se sont battues, ont évolué malgré le machisme "professionnel", comment le définir autrement ?

 

Une loi de 1980 leur accorde le statut particulier de co-exploitante.

 

 

 

Sans titre 1.jpg

LE RESUME DU DOCUMENTAIRE :


"Ce film documentaire de 52 minutes est un constat de l'évolution du statut des femmes en milieu rural qui luttent depuis 30 ans pour conquérir leur indépendance et la reconnaissance de leur travail.
Daniel Vigne, réalisateur de ce nouveau film "Femmes en campagne", avait tourné auparavant "Inventaire des campagnes" diffusé par Gaumont et France3 Régions...( lire la suite)

 

 

 BONUS DE "FEMMES EN CAMPAGNE"

 

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique