logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/03/2014

LE 19 MARS 1962

Le 19 mars ne met pas fin aux atrocités en ALGERIE.

La presse partisane française particulièrement de gauche,

s'acharne sur l'OAS et oublie les exactions commises par le FLN

après la fin du cessez le feu.

 

 LES ACCORDS D'EVIAN (wikipedia)

"Les accords d'Évian sont le résultat de négociations entre les représentants de la France et du Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) durant la guerre d'Algérie1. Ces accords sont signés le 18 mars 1962 à Évian-les-Bains (Haute-Savoie,France) et se traduisent immédiatement par un cessez-le-feu applicable sur tout le territoire algérien dès le lendemain. Ils furent approuvés, lors du référendum du 8 avril 1962, par 91 % des votants de France métropolitaine, les électeurs des départements d'Algérie étant exclus du scrutin2. était ce bien démocratique ?

Ces accords mettent fin officiellement à sept années et cinq mois de guerre, pour laquelle la France a déployé environ 400 000 hommes et durant laquelle de 250 000 à 400 000 Algériens pro-indépendantistes ou non sont tués (plus d'un million et demi selon l'État algérien). Pour la France, on décompte 28 500 morts du côté des militaires, 30 000 à 90 000 harkis, 4 000 à 6 000 chez les civils « européens », et environ 65 000 blessés.

Sur le terrain, les accords d'Évian, loin d'apporter aux populations la paix attendue, inaugurent une période de violence redoublée et de massacres des harkis 3...

Je reviens sur l'histoire, je trouve injuste trop souvent que l'on mette en cause notre pays et une partie des français les insultants de colonialistes ou post colonialistes, esclavagistes...sans au préalable avoir fait la part de l'histoire, car qui a lu les historiens se doit d'être impartial même si cela coûte de constater qu'il n'y a pas une vérité, la leur. Ce que je reproche aux donneurs de leçons c'est de regarder dans un rétroviseur mal nettoyé de la vie. Ce qui fait qu'aujourd'hui notre pays n'a plus d'Avenir.

Si l'on pouvait éliminer toutes les commémorations et les remplacer par des lectures historiques écrites par des historiens nous serions plus en paix avec nos voisins.

07/01/2014

8 JANVIER 1558 REPRISE DE CALAIS

"Dans les premiers jours de 1558, le duc de Guise, lieutenant général du royaume, rappelé d'urgence dans le Nord de la France par Henri IIpour faire face à l’invasion espagnole depuis les Pays-Bas, s'empare du port de Calais. Après 211 ans d'occupation anglaise, (du 4 août 1347 au 8 janvier 1558), cette ville importante revient définitivement à la couronne de France..." (wikipedia)

Le duc de Guise venait d’être nommé lieutenant général du

royaume. « Recherchant, dit Mézeray, tous les moyens d’élever

sa gloire, tandis que celle de Montmorenci était abaissée, il

choisit l’entreprise de Calais, afin d’avoir l’honneur de chasser

tout-à-fait les Anglais hors du royaume, et de leur ôter cette

porte, par où ils venaient à toute heure se joindre avec nos

autres ennemis. »

La ville de Calais était demeurée au pouvoir de l’Angleterre

depuis l’année 1347 ; on sait qu’Édouard III l’avait conquise alors

sur Philippe de Valois. Huit jours suffirent au duc de Guise pour

s’en rendre maître : Mézeray, dans sa grande Histoire, donne le

détail des divers moyens employés par l’habile général, et après

avoir raconté les autres succès brillants de cette campagne

rapide, il ajoute : « Voilà comme en vingt-deux jours Guise,

ayant bien pris son temps, et usant d’une merveilleuse célérité,

délivra la France de ses anciens ennemis, lesquels, tenant la

ville de Calais, se vantaient de porter les clefs du royaume à

leur ceinture. »

Cette action éclatante fut reçue par la cour avec une joie

inexprimable : l’assemblée des états, qui se tenait alors à Paris,

et dans laquelle, pour cette fois seulement, la magistrature

Siégea comme un quatrième ordre, en témoigna hautement sa

satisfaction : tous les poètes, tous les prosateurs du temps la

célébrèrent. L’orgueil des Montmorenci souffrit de ces honneurs

bien légitimes ; leur jalousie contre les Guise s’en accrut, et en

peu de temps, pour le malheur du royaume, dégénéra en haine

déclarée..."

France pittoresque


ORIGINE DE CALAIS


peintures de François Edouard PICOT

1838


 

1838_François-Édouard_Picot_-_The_Siege_of_Calais.jpg





 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique