logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/02/2013

J'AI VU AU CINOCHE : "ALCESTE A BICYCLETTE"

J'aime MOLIERE

je supporte Fabrice LUCHINI

et Lambert WILSON  a été un acteur parfait dans

"DES HOMMES ET DES DIEUX"


 
 
entre recherches généalogiques, balades, et petites contraintes
domestiques,

J'ai vu "ALCESTE A BICYCLETTE" toujours accompagnée de ma

fille car toutes les deux nous aimons ce petit moment agréable

qu'est la promenade cinéma, le samedi matin le plus souvent,

tandis que mon mari, son père a la gentillesses de nous

préparer le diner.

Résumé :
 
 
"Serge Tanneur a décidé de quitter le monde du théâtre.

Il s'est isolé dans une maison dans l'Île de Ré. Gauthier

Valence, un acteur de télévision genre docteur House, veut

créer le "MISANTHROPE" de Molière. Il a décidé de retrouver

Serge qu'il admirait pour lui proposer le rôle de Philinte. Mais il

ne lui donne pas tout de suite cet élèment. Serge se voit plutôt

en Alceste s'il devait accepter de jouer à nouveau...il fait

patienter son ami en lui proposant de réfléchir une semaine.

Gauthier accepte difficilement. Pour le convaincre Serge a une

idée : répéter r la grande scène 1 de l’Acte 1, entre Philinte et

Alceste...l'Île de Ré en pleine morte saison, pluie, vent, balade

à bicyclette entre répétion...un agent immobilier, une divorcée

italienne, la nièce de la patronne local donneront à cette

comédie un peu d'air entre les répétitions."
 
 
 
 
 

 "ALCESTE A BICYCLETTE"

 
 
 
 

28/01/2013

J'AI VU AU CINOCHE "RUE MANDAR"

"RUE MANDAR"

vidéo bande annonce

 

Un film dramatique tourné avec senssibilité et humour.

Pour moi qui avait connu le deuil de mon père il y a une année

j'ai trouvé le ton très juste.

Les questions posées étaient celles qui m'avaient hantées.

Je croyais après la mort de mon père que j'avais été une fille

ingrate ou ignoble lorsque j'avais ressenti une grande douleur

mais aussi un sentiment de "liberté. Comme un détachement

entre la vie et la mort. Cette émotion était identique à celle

que j'avais ressenti à la mort de maman il y a une dizaine

d'années. Etrange sentiment de paix intérieure.


 Résumé :

"Inspiré par les funérailles de sa propre mère, Idit Cebula a

fictionné un trio frères soeurs confrontés

à un arrachement : vendre ou non l'appartement de leur

enfance.

Le soumis, Richard BERRY, l'ado attardée un peu marginale,

Sandrine KIBERLAIN et la conservatricede la mémoire

familiale, Emmanuelle DEVOS, (je me suis retrouvée) ces trois

profils vont apporter chacun un éclairage singulier, leur

caractères opposés atteignant un point culminant. En creux,

l'histoire de retrouvailles mouvementées, ambiance Woody

Allen."

par A.B.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique