logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

20/09/2011

THE ARTIST

Invitée par ma fille abonnée à l'UGC, nous nous sommes rendues hier soir au cinéma

pour visionner en avant-première

"THE ARTIST"

produit par Thomas Langman, réalisé par Michel Hazanavicus (sa présence était attendue, il s'est

excuser, son épouse ou compagne, Bérénice Béjo lui ayant offert dans la nuit une petite fille...)

avec dans les principaux rôles :

Jean Dujardin


Bérénice Béjo


James Cromwell


John Goodman

 

 

Je dois dire mon étonnement en constatant la déception des spectateurs présents lorsqu'une

charmante personne est venue annoncer la défection du réalisateur.

Pour atténuer cette douloureuse nouvelle, elle nous a lu un courrier envoyé par le réalisateur.

Etonnement ? car les spectateurs se déplacent autant pour le film que pour les comédiens ou

réalisateurs...après le film les participants sont invités à répondre aux questions des

spectateurs restés présents dans la salle.


FESTIVAL DE CANNES

 

Ce que j'en pense :

Prix d'interprétation masculine pour la performance de Jean Dujardin dans un rôle de

composition,
celui d'un artiste au temps du muet qui refuse sa reconvertion en n'acceptant

pas de jouer dans les premiers films parlants.

La partie "dramatique" du film m'a semblé un peu longue.

La fin est une apothéose...performance inattendue des deux étoiles de ce film.

Cette performance sportive dont je tairai le nom pour ne pas dévoiler la surprise, a demandé

aux acteurs six mois de répétitions particulières.

un entrefilet dans

(http://www.lalsace.fr/actualite/2011/05/16/et-jean-dujardin-se-mit-a-danser-des...)

"..Le film muet et en noir et blanc de Michel Hazanavicius avait fortement impressionné Robert De Niro et les membres du jury, par son audace et sa radicalité à l'heure de la numérisation et l'avènement de la 3D relief..." (Le Figaro)

"...«Tu es définitivement le dernier nabab du cinéma français», a lancé Jean Dujardin à son producteur Thomas Langmann en recevant son prix d'interprétation à Cannes pour The Artist, de Michel Hazanavicius..." (le Figaro)

"...Etant donné l'absence de dialogues, la musique est forcément mise en avant : une musique grandiose interprétée par 80 musiciens de l'Orchestre philharmonique de Flandres, rien que ça. (lire l'interview du compositeur )..."(critique-ouverte.blogspot.com)


la Palm Dog est revenue cette année à Huggy, le chien de Jean DUJARDIN

 

620384-le-jeune-terrier-huggy-ici-avec-jean-637x0-2.jpg


Synopsis

Hollywood 1927. George Valentin est une vedette du cinéma muet à qui tout sourit. L'arrivée des films parlants va le faire sombrer dans l'oubli. Peppy Miller, jeune figurante, va elle, être propulsée au firmament des stars.


Affiche-film-The-Artist-400_teaser.gif

CLIQUEZ SUR L IMAGE POUR VOIR LA BANDE ANNONCE

 

 

05/07/2011

L'ARBRE ET LA FORET

"L'Arbre et la Forêt est un film dramatique français réalisé par Olivier Ducastel et Jacques Martineau,

sorti le
3 mars 2010.

Ce film, qui a remporté le
Prix Jean-Vigo 2009, s'inspire en grande partie de la déportation et de la vie

de
Pierre Seel, homosexuel alsacien interné dans le camp de Schirmeck qui apportât son témoignage

dans un livre Moi, Pierre Seel, déporté homosexuel..."

Lors de la création d'un film la musique est importante.
Aujourd'hui vous pouvez trouver des DVD spéciaux "musiques de films" dont son friands les passionnés du 7ème Art.

J'aime Richard WAGNER et W.A. MOZART lorsque comme moi l'on n'est pas très informé de musicologie ces deux grands noms sont inoubliables. Sans entrer dans le détail de leurs oeuvres, de même sans connaître les cépages d'un bon vin, je n'expliquerai pas l'émotion pas plus que l'étude, d'une oeuvre, j'apprécie simplement certains Artistes et certaines de leurs oeuvres.

La Walkyrie
Drame en trois actes

" ..En décembre 1865, Louis II fut contraint de demander au compositeur de quitter Munich....

Celui-ci s'installa alors à Tribschen, près de Lucerne, sur les bords du lac des Quatre Cantons.

Son opéra Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg fut terminé en 1867 et créé à Munich le 21 juin de

l'année suivante.

...En octobre, Cosima réussit finalement à convaincre son mari d'accepter le divorce. Le 25 août 1870,

elle épousa Wagner qui, quelques mois plus tard, lui offrit l’Idylle de Siegfried à l'occasion de son

anniversaire.....

Ce mariage dura jusqu'à la mort du compositeur.

Ils eurent une autre fille, Eva, et un fils prénommé
Siegfried.

Une fois installé dans sa nouvelle vie de famille, Wagner mit toute son énergie à terminer la Tétralogie.

Devant l'insistance de
Louis II, on donna à Munich des avant-premières de L'Or du Rhin et de La

Walkyrie
, mais Wagner tenait quant à lui à ce que le cycle complet fût représenté dans un opéra

spécialement conçu à cet effet...

En 1871, il choisit la petite ville de Bayreuth pour accueillir sa nouvelle salle d'opéra..."

L'ENLEVEMENT AU SERAIL MOZART

"...Mozart avait 25 ans quand il composa L'Enlèvement au Sérail.

C'était pour lui une époque de
succès : il allait épouser Constance Weber et s'établissait à Vienne

comme compositeur indépendant..."

Dans le film ce petit moment musical arrive lorsque les personnages habitués à entendre Wagner s'inquiètent de la santé du patriarche...

IMDB
apporte un complèment d'informations concernant les acteurs, et le nom des participants indispensables à l'organisation du film.

L'ARBRE ET LA FORET

l-arbre-et-la-foret-03-03-2010-4-g.jpg

cliquez sur l'image

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique