logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/06/2014

MARIE CHARLOTTE MORIN "la biologiste et le ver"

Retenez ce nom et oubliez vos autres "idoles"

ce n'est pas un sketch, écoutez la plusieurs fois.

et LISEZ

 

Marie-Charlotte Morin explique

les vers en 180 secondes 

 

Rassemblant 15 candidats, le 1er prix du concours français « ma thèse en 180 secondes » vient d’être décerné à Marie-Charlotte Morin, doctorante en biologie à Strasbourg.

 

mcm1.JPG

 

 

m c m.JPG

« Mes recherches consistent à découvrir les acteurs moléculaires et les voies de signalisations impliqués dans cette reprogrammation cellulaire 100 % naturelle »,

explique-t-elle. Un processus très important, car il est proche de ce qui se passe dans les cellules-souches induites ou bien dans les tumeurs cancéreuses.

 

marie charlotte morin.JPG

DU VER À L’HOMME

À l’Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire (IGBMC) à

Strasbourg, au sein de l’équipe de Sophie Jarriault, elle s’intéresse

en effet à ce qui fait l’identité des cellules d’un organisme animal.

Celui qui lui sert de modèle est un ver microscopique au nom

barbare, Caenorhabditis elegans, très utilisé en laboratoire car on

connaît exactement son nombre de cellules – entre 959 et 1 090

selon les lignages). Marie-Charlotte Morin suit l’une d’entre elles qui,

de simple cellule épithéliale, se détache du rectum et change

complètement d’identité, se reprogramme, pour devenir un neurone

moteur....

12/06/2014

LOMBALGIES CHRONIQUES et si...

Une bactérie pourrait être responsable de certaines lombalgies ?

Entretien avec le Pr Charles Court, chirurgien orthopédiste à l'hôpital Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne)

L'hypothèse a de quoi surprendre. Stress, pénibilité du travail, manque d'activités physiques : ce sont les raisons d'ordinaire invoquées par les spécialistes pour parler des causes du mal de dos.

Et si une bactérie pouvait aussi être à l'origine de nombreuses lombalgies ?

Les deux études parues dans The European Spine Journal se dirigent vers cette nouvelle hypothèse.

Elles sont parties d'un simple constat :

une anomalie des plateaux vertébraux décelable par IRM, appelée Modic 1, est six fois plus présente parmi les personnes souffrant de mal de dos que parmi la population générale.

Une probabilité qui montre bien la corrélation entre cette anomalie et les souffrances liées à la colonne vertébrale.  

Ils ont ensuite effectué des biopsies sur les disques vertébraux de patients opérés pour une hernie discale.

Pour 46% d'entre-eux , on retrouvait la présence d'un germe, le Propionibacterium acnes (P. acnes), une bactérie par ailleurs très courante sur la peau humaine, notamment dans l'acné.

Après l'opération, 80% des patients dont la biopsie montrait la présence de cette bactérie, développaient à nouveau desmodifications Modic 1. Le lien entre Modic 1 et P. acnes était fait...

...des études offrent de nombreux espoirs de nouveaux traitements pour les personnes souffrant de mal de dos avec hernies discales.

Les chercheurs doivent maintenant confirmer leurs résultats par de nouvelles analyses...

09:50 Écrit par Charline TABONI | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique