logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« JE PENSE A VOUS | Page d'accueil | J'AI VU AU CINOCHE LES SAVEURS DU PALAIS »

25/11/2012

J'AI VU AU CINOCHE "THERESE D'ESQUAUROUX"

 

"Difficile, voire impossible, de juger cette adaptation du roman de François Mauriac de manière purement analytique, sans prendre en compte qu'il s'agit du tout dernier film de Claude Miller, disparu voilà quelques semaines. Mais disons le pourtant d'emblée: Thérèse Desqueyroux ne figurera pas au Panthéon des oeuvres phares du réalisateur de L'effrontée et de La petite voleuse. Déjà portée à l'écran par Georges Franju en 1962, celle-ci a pour héroïne une jeune femme malheureuse dans son quotidien et son mariage bourgeois au point de tenter d'empoisonner son époux...(LIRE)

J'y suis allée en compagnie de ma fille. Elle a aimé malgré quelques temps longs.

Je n'ai pas lu le roman de François Mauriac "Thérèse d'Esqueyroux"J'ai lu Flaubert 'Madame Bovary"...

Deux femmes qui vivaient dans un siècle où la domination masculine condamnait le sexe féminin à la procréation, à la tenue du ménage... Je constate depuis que je me suis intéressée à la généalogie que mes ancêtres féminines étaient tenues de travailler également. Les enfants étant gardés par les grands-parents, la famille...

Dans les couples aisés, les épouses étaient chargées de procréer un garçon si possible, de diriger les domestiques, de les surveiller. La dote apporté par le père ne leur donnait pas de liberté car elle était comptabilisée dans les biens qui reviendraient aux enfants...

Thérèse représente toutes ces femmes d'un siècle passé pourrait-on croire...ce film ne peut vieillir car il permet à certaines d'entre nous de se retrouver un peu certainement. Je connais des amis qui n'osent pas dire non à leur cher mari. Elles sont enfermées dans la douleur d'avoir perdu la Liberté qu'elles avaient connu avant le mariage. Liberté chérie...



 

images.jpg

cliquez sur l'image pour la bande annonce

Commentaires

Ma grand mère maternelle avec 8 garçons et une fille n'avait pas le temps de se poser des questions, ma mère non plus d'ailleurs, à partir de 12 ans....

Chez mon père, c'était 7 (4 garçons et 3 filles)... C'était pas la vie facile, mais je pense qu'ils furent heureux...

Bonne journée Bises x 2

Écrit par : patriarch | 26/11/2012

Bonsoir

Moi qui hésitait déjà beaucoup, au vu des premiers commentaires, mon choix est désormais fait.

Merci pour cette appréciation.

Christian

Écrit par : Christian | 27/11/2012

Coucou Charline !
Les femmes n'avaient pas la belle vie en ces temps là d'ailleurs la pilule n'existait pas et les hommes faisaient comme leurs pères et elles comme leurs mères , en 1967 la pilule légalisée et il y a eu Françoise Giroud pour la libération de la femme et voilà nous sommes un peu moins esclaves nous les femmes . Bizoux et bonne soirée !

Écrit par : françoise la comtoise | 27/11/2012

thérese d'esqueroux je l'ai lu il y a fort longtemps en même temps que Thérese raquin ce qui fait que je ne sais plus qui a fait quoi parmi ces dames dont le mari n'est pas à la hauteur!
le mariage des hommes ,( ou des femmes) entre eux va être une vraie libération (lol)
le fil a la patte est tricotté le plus souvent par l'individu qui en est empêtré ...et chaque année qui passe, le saucissonné en rajoute une bonne épaisseur pour le solidifier !
bises

Écrit par : josette | 28/11/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique