logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« DETENTE LECTURE : L'ART DE L'INSULTE | Page d'accueil | OPTIMISTES DE FRANCE »

07/06/2012

DETENTE LECTURE : "ECRIRE EST UNE ENFANCE"

"ECRIRE EST UNE ENFANCE"

Philippe DELERME


Je ne connaissais par philippe DELERM lorsque j'ai acheté

"La première gorgée de bière" .

Le titre déclencha des souvenirs agréables.

Licorne, giraphe, sont les bières que j'apprécie

après une balade l'été à Strasbourg.

Une pression bien fraîche, assise à la terrasse des Douze Apôtres, face à la cathédrale...

des vacances en été, sans bouger de chez moi...

Cette première lecture éveilla quelques émotions selon que je parcourais les nouvelles. Ainsi celle qui me toucha le plus fut : "Aider à écosser les petits pois"...

Mais je me disperse puisque je suis ici pour vous donner mon avis sur "Ecrire est une enfance"

Là encore quelques nouvelles. Récemment j'ai lu "Violettes de coucouanémiques et larges..." l'auteur transmets ses émotions à l'évocation de la lecture par sa mère d'une nouvelle de Colette "LE DERNIER FEU" tiré de son livre "LES VRILLES DE LA VIGNE" j'ai très peu lu Colette, il n'est pas trop tard, mais je retrouve dans les textes de DELERME la minutie, la poésie, le mot juste qu'employait Colette. J'envisage lire cette auteur(e) prochainement.

Ecoutez l'émission

MOT DE L'EDITEUR

 

"Pourquoi est-ce que j’écris ? Pourquoi ai-je écrit ce que j’ai écrit jusqu’à aujourd’hui ?"

À soixante ans, Philippe Delerm se livre pour la première fois et s’interroge sur la genèse de son écriture, son parcours d’homme et d’écrivain. Avec lucidité et une certaine mélancolie, il évoque tour à tour ses premières rédactions d’écolier, ses parents instituteurs, sa rencontre avec les livres pour braver l’isolement d’une longue maladie infantile, sa timidité extrême et la difficulté d’expression des premiers émois, son renoncement au journalisme sportif, la rencontre essentielle avec sa femme, sa propre carrière de professeur de lettres, ses influences (Proust, Léautaud, Jules Renard, René Guy Cadou…), ses filiations, ses parrains de l’écrit (J.M.G. Le Clézio, Jean d’Ormesson, Pascal Quignard, Alain Gerber)… Un lent cheminement jusqu’à La première gorgée de bière, au succès.

Avec une extrême sincérité, Philippe Delerm dit son attachement viscéral à l’enfance, son goût des livres, de la chanson française, de la peinture, du cinéma, de la mélancolie et du bonheur, qu’il a transmis entre les murs des salles de classes, entre les lignes de ses livres… Avec La Première Gorgée de bière et autres plaisirs minuscules, vendu à plusieurs millions d’exemplaires en France et dans le monde, Philippe Delerm s’est imposé dans le paysage littéraire français avec un succès jamais démenti par la suite. Il a publié en début d’année Un trottoir au soleil.

00:27 Écrit par Charline TABONI dans LECTURES AUTEURS | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : delerme, benoit, delachair, sevilla |  Facebook

Commentaires

Tu as fait là une découverte agréable. C'est un auteur que nous aimons et ma femme et moi avons lu Le trottoir au soleil. Ce livre nous a enchanté.

Christian

Écrit par : Christian | 10/06/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique