logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« DROIT DES FEMMES DANS LE MONDE | Page d'accueil | COLONISATION ETC...dossier n°1 »

11/05/2012

LE JARDIN MOUILLE - LES MAISONS

LES MAISONS

 

Les vieilles maisons sont toutes voûtées,

elles sont comme des grands-mères

qui se tiennent assises, les mains sur les genoux,

parce qu'elles ont trop travaillé dans leur vie

mais les neuves sont fraîches et jolies

comme des filles à fichus

qui, ayant dansé, vont se reposer

et qui se sont mis une rose au cou.


Le soleil couchant brille dans les vitres,

les fumées montent dévidées

et leurs écheveaux embrouillés

tissent aux branches des noyers

de grandes toiles d'araignées.


Et, pendant la nuit, sur les toits,

l'heure du clocher dont les ressorts crient –

et le poids descend –

s'en va vers les champs

et réveille subitement

toutes les maisons endormies.


Charles-Ferdinand Ramuz



LE JARDIN MOUILLE

 

A petit bruit et peu à peu,

Sur le jardin frais et dormant,

Feuille à feuille, la pluie éveille

L’arbre poudreux qu’elle verdit ;

Au mur on dirait que la treille

S’étire d’un geste engourdi.

 

L’herbe frémit, le gravier tiède

Crépite et l’on croirait, là-bas,

Entendre sur le sable et l’herbe

Comme d’imperceptibles pas.

 

Le jardin chuchote et tressaille,

Furtif et confidentiel ;

L’averse semble maille à maille

Tisser la terre avec le ciel.

 

Henri de REGNIER

 

Un hommage à la maison et au jardin de mes parents.


Commentaires

Bonsoir

Qu'importe l'âge des maisons si les murs respirent le rire des enfants et l'entente des adultes. Il est des intérieurs qui respirent le bon accueil et d'autres où un air froid et gluant sent la dispute toute récente.

Dans notre très vieille demeure de métayer, humble bâtisse de meulière de Brie hourdie à la chaux, ceux qui élevaient la voix étaient priés d'aller vider leur querelle dehors, quelque soit le temps. Une méthode douce pour apaiser bine des petits conflits.

Bises du grillon qui a pris sa tenue d'été

Écrit par : Christian | 11/05/2012

Belle journée et merci pour ces poèmes.....

Écrit par : patriarch | 12/05/2012

Coucou la Ch'ti Alsacienne !
Bel hommage à la maison et au jardin de tes parents. Après deux jours et demi de chaleur l'orage a éclaté cette nuit et ce jour doux sans eau . Au fait la musique sur la vidéo de ma note du jour c'est Berliner symphonie de Robert Stolz , désolée j'ai loupé de noter la musique.
Bonne soirée et bizoux tout Doubs de moi , une comtoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 12/05/2012

voilà deux beaux poèmes qui parlent de maison , et me fait penser que vous vendez sans doute celle de tes parents, celle de ton enfance ...si c'est le cas je crois que c'est difficile de ne pas être émue de dire adieu a ces murs qui gardent trace de l'amour qu'on a reçu .
je t'embrasse belle Charline , que les jours qui viennent te soient doux

Écrit par : josette | 12/05/2012

merci Charline pour cette note et pour ce commentaire si gentil
bisous
Christiane

Écrit par : Christiane | 13/05/2012

Deux très jolis poèmes sur les maisons et les jardins.
Je ne connaissais pas. Merci de nous les faire partager.
Bonne soirée.

Écrit par : vent du sud | 15/05/2012

très jolis poèmes que j'ai beaucoup apprécié
bonne fin de journée b ises
Christiane

Écrit par : Christiane | 15/05/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique