logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« BECAUD MON POETE | Page d'accueil | JESUS MON FRERE »

21/12/2011

NOEL UN MENSONGE

LE PERE NOEL N'EST PAS

MON PERE A MOI

Je le revois assis sur son vieux banc de pierre
Roulant sa cigarette au bout de ses dix doigts
Il était simple et bon et il était mon père
Mon père, mon père, mon père, mon père,

mon père... à moi

Il était menuisier du plus petit village

Qu'on rencontre là-bas avant le pays haut
Il m'enseignait la vie comme on construit sa table
Mon père, mon père, mon père, mon père,

mon père... à moi

Je sais qu'il avait fait des bêtises.

Certains soirs il parlait du Moyen-Orient
Il avait même fait la valise
Mais il revint pour moi en pleurant

Il savait fabriquer des armoires aux lavandes

Où les jeunes mariés garderaient leurs draps blancs
Et où les vieux mariés rangeraient leur légende
Mon père, mon père, mon père, mon père,

mon père... à moi

Je sais qu'il avait fait des bêtises

Certains soirs il parlait du Moyen-Orient
Il avait même fait la valise
Mais il revint pour moi en pleurant

Je le revois debout tel qu'il fut et qu'il reste

Derrière l'établi de sa pauvre maison
Avec pour tout galon des copeaux sur sa veste
Mon père, mon père, mon père, mon père,

mon père... à moi

Paroles: Louis Amade. Musique: Gilbert Bécaud   1964

 

Mon père à moi est hospitalisé.

Mon père à moi souffre.

et

NOEL EST UN MENSONGE

Je ne participe plus à ce mensonge.

Nous qui réclamons sans cesse la vérité, la transparence

de la part de ceux qui nous gouvernent,

sommes les premiers à mentir.

Il n'y a pas de petits mensonges.

Vous êtes vous posés la question de savoir

ce que représentait NOEL pour vous ?

 

La France est un pays majoritairement peuplée d'athées

et de croyants non chrétiens

qui profitent des fêtes de la religion chrétienne pour

prendre des congés,

manger plus que de raison,

offrir un cadeau en espérant un retour,

penser aux oubliés pour se donner bonne conscience;

ça c'est le côté noir (sombre) de l'humain

(dont je fais partie)

 

le côté lumineux celui des croyants

ils vont à la messe de minuit...

et ensuite...

je connais parmi mes visiteurs des croyants,

des vrais qui ouvrent leurs bras

pour accueillir "leur prochain".

Qui connaissent ce que pardon veut signifier

qui pratiquent la générosité...

je connais de nombreux non croyants

qui aiment leur prochain.

 

Nous savons tous :

 

"Noël est une FËTE CHRETIENNE

célébrant chaque année la naissance de

JESUS DE NASARETH, appelée NATIVITE.

À l'origine, cette fête était PAIENNE

et existait sous des formes différentes pour marquer le SOLSTICE D'HIVER


Trois calendriers solaires majeurs se sont succédés dans l'Histoire :

le calendrier égyptien, le calendrier julien et le calendrier grégorien


C’est à partir du IIIe siècle que certaines communautés chrétiennes

cherchent à situer dans l’année la date de naissance de Jésus.

 

Le mot Noël (dont la première attestation écrite date de 1112)

est issu par évolution phonétique  (nael)

et modification vocalique du latin natalis (« relatif à la naissance, natal »).

Le o, remplaçant le a de l'ancien français nael,

vient de la dissimilation des deux a de natalis

tandis que le tréma (1718) note la diérèse..."

 

Je crois que Jésus est le fils de l'homme, qu'il devint Dieu par les hommes...

 

Je regarderai ce soir sur France3

"L'OMBRE D'UN DOUTE"

"Qui était Jésus ?

Jésus est le personnage le plus influent de l’Histoire. Un homme dont la vie a été largement réécrite a posteriori par l’Eglise. Le christianisme le présente comme
l’envoyé de Dieu enfanté miraculeusement dans une étable à Bethleem,
le « Messie » faiseur de miracles et mort sur la croix pour sauver les hommes.
.."

Cette histoire j'y ai cru lontemps. Mais un jour le mensonge tant honni par l'église, devint insupportable.

C'est au hasard de lectures que je découvris un autre Jésus. Celui-là me plut.

 

Je vous souhaite d'être le plus heureux possible en ce moment particulier

pour certains d'entre nous.

D'avoir une pensée et plus si possible, pour celles

et ceux qui ne connaitront que la solitude dans la maladie,

dans la veillesse et la pauvreté.






Commentaires

que dire derrière un tel exposé, pas grand chose ,tu as raison sur beaucoup de points, la date de Noël ne peut pas être celle ci ...les brebis étaient dehors...donc entre avril et octobre ...bethlehem (la ville du pain ) est intouvable ou trouvée à plusieurs endroits ...et Jésus , sa vraie rencontre se fait dans le prochain dans son propre coeur ou dans l'Eglise selon notre sensibilité .
Noël est pour moi la fête des commerces des dindes et des oies sans plumes ...
Le reveillon, un moment pour dire je t'aime à eux que l'on aime ...les cadeaux , entre gens sachant que nous nous aimonx nous ne nous en faisons pas ...mon frère m'offrait de ses confitures et je lui faisait un confit !!!tous les deux retraités nous nous sommes offert la joie de savoir que l'autre n'attend rien au nom de l'amitié fraternelle ...et nous ne faisons rien!
cela laisse le coeur libre de faire pour qui n'attend rien, un geste modeste et souvent hors tradition !
Ma belle Charline,pour fêter le 21/12 je t'offre mon espérance!

Écrit par : josette | 21/12/2011

Lorsque j'ai écrit : je connais parmi mes visiteurs des croyants, des vrais qui ouvrent leurs bras pour accueillir "leur prochain".
Qui connaissent ce que pardon veut signifier qui pratiquent la générosité...Je pensais à toi.
Avons nous besoin d'autre chose que notre propre personnalité pour rendre heureux, pour aider, pour partager ? Qu'est-ce que la Foi ? un sentiments très personnel qui n'existe parce que l'église l'a inventé.De même pour le paradis et l'enfer...à suivre sur ta messagerie.

Écrit par : charline | 21/12/2011

Coucou Charline !

Je e sais pas quoi dire après tout cela , tu l'exprimes si bien ce mal être , religion et politique que je suis d'accord avec toi sur beaucoup de points .
C'est triste à Noël d'avoir quelqu'un qu'on aime souffrir et on se pose beaucoup de question sur l'humanité .
Je te fais des bizoux et je pense à toi et ton papa !
Françoise ...

Écrit par : françoise la comtoise | 21/12/2011

On voudrait qu'il n'arrive jamais rien de mal à tous ceux que l'on aime ! la vie est faite d'épreuve et d'espérance. C'est nous même qui faisons nos croyances, et un jour un ami prêtre m'a dit alors que j'étais dans un profond désarroi et que je disais : ne plus croire ni en Dieu ni en Diable : il m'a dit que veux tu plus tard ? j'ai répondu d'autres enfants, il m'a répondu, "si tu crois en la vie, tu as la foi !
mais lorsque nous voyons souffrir des êtres chers, parfois notre foi s'ébranle ! alors on doute !
bon courage
bisous
Christiane

Écrit par : Christiane | 21/12/2011

Je suis devenu athée, mais je laisse à chacun le choix de sa religion....

Je crois que le civisme et la bonté ne nous vient pas de notre religion, mais du respect que nous avons pour l'Humain...

Belle journée et bises de nous deux.

Écrit par : patriarch | 22/12/2011

la Foi vaste question...

Les religions ont dicté nos lois.

Qu'est-ce que le civisme ? la bonté ? des valeurs subjectives.

Je n'avancerai aucun discours n'étant pas philosophe. Je suis une simple, j'exprime ce que je ressens. Je ne peux analyser n'ayant aucune compétence pour cela.
Je n'aime pas tuer, pas même un cafar, suis je bonne pour cela ?
je donne l'exemple le plus souvent possible, suis-je civique ? ai-je plutôt peur du gendarme ou suis-je un être doté d'un "devoir naturel) celui de ne ""Ne fais pas à autrui ce que tu n'aimerais pas que l'on te fasse."
Cette maxime est souvent appelée la "Règle d'or". On la retrouve sous des formulations voisines dans la plupart des religions, philosophies ou cultures du monde. C'est la barrière que la morale dresse contre l'égoïsme et contre ceux qui pensent ne pouvoir réaliser pleinement leur liberté qu'en piétinant celle des autres." http://atheisme.free.fr/Religion/Regle_or.htm ...a mon avis les religions sont les bases de notre civilisation...dans ce mot est souvent sous-entendu : progrès...à débattre.

Écrit par : charline | 22/12/2011

Je pense aussi que Jésus est le fils de l'Homme et il aurait eu des frères et soeurs, comme tout le monde.
L'être humain a toujours eu besoin de croire en quelques divinités pour se rassurer.
Au nom des religions que n'a-t-on commis comme crimes !
J'ai été élevée dans la religion catholique mais après m'être penchée sur les textes de la bible je suis devenue athée et suis très heureuse ainsi. Les mystères n'arrivent pas à fixer mon attention. Cela ne m'empêche pas d'aimer et respecter mon prochain.
Suis ni meilleure ni pire que certains croyants.
Je comprends que l'on puisse se poser des tas de questions. Je me les suis posées à 20 ans et n'ai jamais remis en question mes convictions.
Bonne soirée
Bises
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 22/12/2011

Je vous trouve bien pessimistes et toi particulièrement Charline ce soir. Je te copie-colle simplement et fainéantisement le commmentaire que je viens de mettre chez Hélène :

" Oui nous avons besoin de croire aux miracles.

Et ils nous tombent dessus parfois, sans que nous nous y attendions. Mais humblement il faut savoir le reconnaître, l'admettre, humblement. Avec ce qui dans notre coeur peut encore ressembler à notre naïveté d'enfant.

"La merveille, ô Dieu, que m'avez donnée"

Bonnes fêtes à toi Hélène avec tous ceux que tu aimes et même un peu les autres"

Bonnes Fêtes à toi Charline malgré ton amertume et malgré tes soucis



Dominique

Écrit par : papydompointcom | 22/12/2011

De tout temps l'homme aura besoin de croyance, qu'importe notre Dieu, pourvu que nous trouvions une force qui nous permettra
d'avancer et d'être ce que nous sommes ! Je t'envoie des perles de courage pour ton papa !
bisous
Christiane

Écrit par : Christiane | 22/12/2011

Bonjour Charline

C'est bien que tu sois arrivée seule à te forger une conviction personnelle sur la ou les religions. Dieu a été inventé par les hommes, qu'il soit sous la forme d'esprits de la nature comme chez les nomades Tzatans de Mongolie, les Indiens du continent américain ou sous les formes des grandes religions monothéistes.

Dans le vaste univers dont la Terre n'est qu'une poussière, est-il besoin d'un dieu pour que nous existions ? J'ai préféré répondre non, tout au moins pas sous aucune des formes qui nous sont enseignées. Mais cela n'empêche pas d'avoir un grand respect pour chaque semblable. J'ai eu la chance d'exercer un métier qui m'a fait cotoyer énormément de personnes différentes sur bien des continents et d'apprendre à être ouverts aux autres. Ils me l'ont bien rendu ! L'amour de son prochain n'a pas besoin d'églises !

Je t'embrasse

Chrisitan

Écrit par : Christian | 27/12/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique