logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« DETTE PUBLIQUE DE LA FRANCE | Page d'accueil | LA RETRAITE EN 2010 »

15/06/2010

LA DETTE PUBLIQUE

(cliquez sur les liens en rouge)

En économie politique, par exemple (étude rébarbative pour nous simple citoyens)
nous pratiquons tous la caricature pour des raisons différentes, selon nos sensibilités politiques, nos connaissances,nos lacunes ou notre incurie dans ce domaine.

C'est simpliste, démagogique ou populiste.
Le danger est qu'elle soit prise au premier degré.
 

La lecture de cette chronique, quand même un tantinet caricaturale, mériterait que
l'on s'y attarde.

On peut y lire quelques poncifs récurants et quotidiens retenus dans certains médias, dans des blogs ou sites dits sociaux.

Pour confondre l'auteur il suffirait peut-être de vérifier les chiffres avancés. (Ce que je n'ai pas fait)
Je retiendrai néanmoins certaines propositions intéressantes, de mon humble point de vue. (à vous d' en faire la critique).

 

Je reviendrai plus tard avec une chronique plus "sérieuse".

 

J'ajoute (ce mercredi 16 juin 2010)

 

 

Un actionnaire Carrefour mécontent :

 

 

 

 

A SUIVRE...

Commentaires

Je me méfie toujours de ces spécialistes. Par exemple lorsque j'entends les 30 glorieuses, j'ai presque envie de "défourailler". Les 30 glorieuses, je les ai faites et elles ne l'ont pas été pour les salariés. Pour les actionnaires, oui, bien sûr, mais pour les cas qui au début faisaient 12 heures par jours, puis les 3 /8 quelque soit le jour, dimanche et jour de fête compris. En sidérurgie, très peu arrivés à 65 ans année de la retraite; quelques soient les années de cotisation. A l'époque le montant de celle-ci se faisait sur les 10 dernières années. Et beaucoup d'anciens, à cette période, faisaient gardes vestiaires etc et de P 2 (professionnel 2ème echelon) se retrouvaient avec des salaires plus bas.
Nous nous sommes battus comme des lions, pur que ça change. Pour commencer pas de déclassement de vieux ouvriers, puis la retraite à 60 ans et ensuite le taux calculé sur les 10 meilleurs années de salaire. Rien ne nous a été donné, nous avons du aller le chercher.
Moi, j'ai eu ma retraite calculée sur les 10 meilleurs années et ce qui témoigne de la réalité de ce que j'écris; sur mes 10 meilleurs années 9 vont de 52 à 61 années que j'ai passé en usine et la 10ème en 65 lors d'un chantier au Nickel à Nouméa.
Les anciens devraient mettre sur la table tout ce qu'ils ont fait pour que nous ayons une vie....vivable !!

belle soirée ! :**

Écrit par : patriarch | 15/06/2010

Attention au mot actionnaire, ce n'est pas une insulte. N'oublions pas qu'il existe aujourd'hui plusieurs formes d'actionnariat :
actionnaire d'une économie solidaire qui tend à se développer est un actionnariat positif me semble t-il.
actionnaire de son entreprise c'est aussi positif puisque l'on fait confiance à l'entreprise dans laquelle on travaille et que l'on prend le risque d'y injecter quelques économies. Dans la vie celui qui ne prend aucun risque (financiers entre autres) peuvent-ils se permettre de juger celles et ceux qui en prennent ?C'est un choix. Que les ouvriers soient obligés de manifester leur colère, leur désapprobation fait partie du "jeu" dans une société où les grèves sont permises. Que l'employeur accepte de dialoguer avec les syndicats est une preuve une fois encore de démocratie. Qu'il faille se battre pour obtenir son dû ou ce que l'on estime être un dû est tout à fait dans l'ordre des choses. C'est courageux !
Les injustices font partie de l'existence, le combat est inévitable et indispensable. Pourvu qu'en France l'on puisse longtemps encore avoir la possibilité de montrer notre mécontentement.
Ce que je déplore est la critique négative et systématique sans solutions apportées.

bonne journée à toi patriarch. (je trouve ton blog attrayant et ta documentation intéressante.)

Écrit par : Charline | 16/06/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique