logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« PLANET POSITIVE suite sans fin... | Page d'accueil | DETTE PUBLIQUE DE LA FRANCE »

12/06/2010

LA RIGUEUR ET LES NICHES FISCALES

(cliquez sur les liens en rouge)

RIGUEUR :

"...Exemples de politiques de rigueur

Lors de la situation de crise de la France en 1958, Charles de Gaulle revenant au pouvoir, établira une politique de rigueur, déclarant[2] :

« Avec mon gouvernement, j'ai donc pris la décision de mettre nos affaires en ordre réellement et profondément. Le budget en est l'occasion, peut-être ultime, très bonne en tout cas. Nous avons adopté et, demain, nous appliquerons tout un ensemble de mesures financières, économiques, sociales, qui établit la nation sur une base de vérité et de sévérité, la seule qui puisse lui permettre de bâtir sa prospérité. Je ne cache pas que notre pays va se trouver quelque temps à l'épreuve. Mais le rétablissement visé est tel qu'il peut nous payer de tout. »

En France, des politiques de rigueur permettant de maîtriser l’inflation provoquée par les chocs pétroliers eurent lieu sous les gouvernements Raymond Barre.

En France, le président François Mitterrand prit, en 1983–1984, le « tournant de la rigueur », après l'échec du programme commun.

Le Premier ministre François Fillon annonce le jeudi 6 mai 2010 un programme de maîtrise de la dépense publique et de réduction des déficits. Ce plan est aussitôt qualifié de politique de "rigueur" par Jean-François Copé, UMP, qualificatif aussitôt rejeté par Frédéric Lefebvre, autre UMP, qui préfère parler de "Gouvernement rigoureux..."

LE COUT DES NICHES FISCALES

"Sources

Les coûts des niches fiscales pour l'année 2010 proviennent du Projet de loi de finances 2010. Le nombre de bénéficiaires indiqué est celui de l'année fiscale 2008. Le calcul des évolutions du coût des niches entre 2008 et 2010 a été réalisé par la rédaction sur la base du Projet de loi de finances..."

 

A SUIVRE...

 

Commentaires

Je vois que tout va mal par tout, mais des sites encore pire, comme ici en Espagne, qu'on ne sais pas ou on va a arriver. Bises MARU

Écrit par : mbouillon | 12/06/2010

J'attends de voir jusqu'où va aller leur rigueur, et s'il n'y a pas de loi, elle ne sera que momentanée .


Beau dimanche !

Écrit par : patriarch | 13/06/2010

Bonjour Charline,

Je ne vois pas pourquoi le mot "rigueur" fait si peur ! On ne peut vivre à crédit éternellement et j'approuve des mesures en ce sens, si elles touchent réellement les hauts revenus et ceux qui fraudent quelque soit leur niveau.

Mais je sais qu'il est difficile, voire impossible de faire voter à ceux qui font les lois (les Parlementaires) un texte qui leur demande un harakiri fiscal. Il n'y a qu'à voir combien de fils et filles de ministres et autres puissants qui sont dans des fromages ! Le fils Sarkozy à l'Epad en est la caricature !

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 13/06/2010

plus facile de choper un petit fraudeur qui cherche à survivre qu'un colossal fraudeur qui a pignon sur rue ,qui fera durer les procès et qui est bien copain avec machin , oui celui du gouvernement ...
mais voila qui nous éloigne de la rigueur , cette habitude d'autrefois qui incitait à acheter quand on a les sous, bref à ne pas suivre les maîtres mots de la société de consommation, tout tout de suite et sans effort!
comment accepter que ceux qui incitent à cette croissance qui nous coule (pour remplir leurs poches) viennent nous demander des efforts !
et si on limitait les naissances ...personne ne parle de cette option valable pour tous les pays, moins de polution, moins de famine , ,moins de trous dans les finances des caisses d'alloc et de sécu, moins de chomeurs...moins de guerres de territoire car quand on est archi malheureux sur une terre limitée, on ne fait pas des gosses à tour de bras pour qu'ils soient plus malheureux encore !
encore une opinion de fachiste sans doute , donc ne pas le dire , un gosse cela consomme et cela enrichit les riches;
bises Charline

Écrit par : josette | 13/06/2010

Bonjour Charline
Merci d'être passée chez moi
Hum ton blog esr très intéressant !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
La rigueur parlons-en
toujours chez les petits salaires sans parler des chomeurs des vrais pas les professionnels c'est sur que c'est plus que la rigueur voire même la faim ,le froid ou même SDF pendant que le gouvernement qui fait les lois et les promulguent ;ont des appartements luxueux gratuits "DE FONCTION" ça fait bien ,des voirures avec chauffeur gratuits "DE FONCTION" les grands dîners (des festins) gratuits "DE FONCTION" les transports ,avion ,train, etc...........;gratuits "DE FONCTION' ça fait beaucoup de choses qui sont de fonction et combien cela coûte aux contribuables et je ne parle pas des voyages présidentiels ????????????
Je suis retraitée ,je gagne en dessous du smic car j'ai eu 3 ans d'invalidité ,diabète et coeur et un an aveugle à cause du diabète après 41 ans de loyaux services ,je suis en dessous du seuil de pauvreté, si je n'avais pas ma fille,je serais moi aussi sous les ponts ,ne pouvant pas retravailler car en plus j'ai_ essuyé deux cancers .j'ai encore trop d'argent pour notre gouvernement puisque je paye à la pharmacie presque 80 euros par mois de remèdes qui ne sont plus remboursés ,c'est cela la rigueur taper chez les petits pour qu'ils c......

Je ne sais pas ce que tu en penses mais moi je vois cela comme je le vis !
bon dimanche

Bises Méline

Écrit par : mel-and-tof | 13/06/2010

Ma réponse à vous tous :
Sincèrement je crois que "tous pourris" n'est pas une réponse.
Il faut analyser les problèmes point par point et c'est la raison pour laquelle je tente de trouver des informations complémentaires.
Soyons honnêtes avec nous-mêmes. Evitons les polémiques inutiles.
J'avoue que parfois j'aurais tendance à crier avec la meute.
"Toujours les mêmes qui payent, toujours les mêmes qui trinquent, les pauvres, les sdf, les chômeurs, les handicapés, les malades de longues durées..."
avons nous des solutions à proposer pour éviter les gabegies, les tricheries...plus de moyens = plus d'impôts au final...
peut-on gérer un pays comme on gère notre budget ou même une entreprise...?
je pose la question (comme dirait notre président) et je n'apporterai pas de réponse aux problèmes complexes économiques mondiaux.
L'intérêt d'un chef d'Etat est à mon avis de faire le mieux possible, mais monsieur Parfait m'est inconnu...soyons non pas indulgents mais attentifs et réactifs en votant déjà avant de rouméguer.
Merci de votre participation.

Écrit par : Charline | 14/06/2010

Je vois que la dette est resté à un niveau très acceptable jusqu'en 1981, puis a triplé de 1981 à 1995, pour à nouveau rester stable pendant les 7 ans suivants jusqu'en 2002.

Et depuis quelques années, elle s'envole à nouveau.



J'en tire des conclusions personnelles qui me confortent dans mes opinions sur la gouvernance de notre pays.

Bises du grillon

Écrit par : Christian | 14/06/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique