logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« LA MAISON DE MES PARENTS 2ème partie | Page d'accueil | DU COURS D ECRITURE... »

18/03/2010

LA MAISON DE MES PARENTS 3EME PARTIE

Mes secrets...

Les petits trésors d'une vie.

De petits et grands bonheurs ; des petits bouts d'histoire.

Au cours des années notre maison a subi de nombreuses transformations.

Des murs ont été cassés. La lumière naturelle est entrée, a agrandi la salle à manger.

La surface est pourtant restée la même.

Des fenêtres à double vitrages ont remplacé les petits carreaux et les encadrements

de chêne sont devenus pvc.

IMG_7185.JPG

 

Lorsque j'y reviens je retrouve mes fantômes, mes grands parents toujours

invités le dimanche et maman.

 

lequinttruffiertest.jpg

Mes grands-parents maternels et leurs trois enfants.

 

 

Maman reste présente dans toute la maison ;

sur les photos posées les meubles,

sur les photos retenues par de petits aimants,

posées sur le réfrigérateur ;

présente encore lorsque j'utilise la porcelaine de Limoge décorée de petits

boutons de roses fânés par les nombreux lavages ; 

lorsque Je cueille les fleurs qu'elle a plantées que je lui apporte dans son nouveau

jardin, celui où de nombreuses croix veillent sur nos défunts chéris.

PAPA MAMAN LIEVIN JARDIN.jpg


Je ne la vois pas mais je sens sa présence, près de moi, en moi.


La distance entre nos deux vies a augmenté le temps de la cicatrisation.

Mes premiers retours après son décès furent très douloureux.



Mes souvenirs sont nourris de mes secrets.

Ainsi  les chansons qui clôturaient les interminables repas familiaux,

qu'il m' arrive encore de fredonner.

Les souvenirs de ma communion solennelle où je revois toute la famille réunie ;

File0117.jpg

Ici en 1996 nous fêtions les Noces d'Or

dernier souvenir heureux que nous avions organisé.



Les enfants qui égayaient la maison, se sont éloignés les uns des autres. 

Certains par obligations, d'autres par choix.

Lorsque nous rendons visite à notre père, les trois  chambres à l'étage, 

reçoivent aujourd'hui nos enfants, leurs enfants et petits enfants que

maman n'a pas connus.



Ces pièces me parlent encore lorsque j' y passent mes nuits.

Des images réapparaissent et mon imagination s'emballe le temps d'un

souvenir. Elle s'apaise enfin avant d'entrer doucement dans la nuit, laissant

la place aux rêves.


Le grenier n'est jamais devenu salle de jeux.

Les enfants y ont laissé leurs "encombrants" ceux qu'ils n'ont pas vendus

aux puces.

 

Le jardin a accueilli balançoires et paniers de basket.

 

Les arbres fruitiers disparaissent eux aussi, épuisés par tant d'années d 'offrandes.

 

Les odeurs de crêpes, de gaufres, de tartes n'ont pas entièrement disparu

lorsque je m' installe dans la cuisine, ma pièce préférée. 

Celle  où le café de 17 heures était resservi aux invités qui passaient opportunément.

Celle où la cuisinière à charbon ronronnait les soirs d'hiver près de laquelle je

m' installais en rentrant de l'école.

Avec maman nous bavardions un moment je retardais le moment de faire

mes devoirs scolaires.


La mémoire est un coffre précieux où j'ai rangé mes souvenirs :

mes rancoeurs, mes blessures,  presque effacées de l'ardoise oubliée dans un

lointain tiroir ;

ainsi que mes petits bonheurs qui réapparaissent à l'occasion d'un cours d'écriture

par exemple.


(Aujourd'hui, une très grande angoisse me poursuit depuis la dernière et

récente
hospitalisation de mon père.

Après son départ que restera t-il de notre maison ?

Je veux croire à sa survie...au moins le temps qui sera le mien sur cette terre.)

Commentaires

Nous sommes les gardiens de leur mémoire;qui peut savoir ce qui adviendra?j'ai gardé les volets bleus dans la maison de mes parents,ici,à Nice.Il reste encore un cerisier,un prunier,un amandier et un abricotier,souvenir d'excellentes confitures de ma maman!
Ce texte émouvant,me parle très fort
Belle journée!
christiane

Écrit par : christiane | 18/03/2010

Tu partages tes souvenirs avec nous et c'est un honneur que tu nous fais. Garde bien tes écrits, un jour, tes enfants seront heureux de les lire. Ils pourront raconter aux plus jeunes.
Comme souvenirs, je n'ai que (et c'est beacoup) des objets, un peu de vaisselle et beaucoup de photos. Mes parents n'avaient rien à eux et ne vivaient même pas ensemble. Aussi, je trouve formidable ton histoire.
Après ton papa, tu pourras peut-être la garder cette maison. Tes enfants et petits-enfants y viendront, je te le souhaite de tout coeur.
Mille bises
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 18/03/2010

Coucou Charline !
Tu décris bien ce que je ressens dans la maison de mes parents et c'est une de mes soeurs qui l'a racheté et en ce moment il est fait des modifications , malgré ça les parents sont toujours là . Je suis contente qu'elle y habite dans notre maison d'enfance .
Bonne soirée bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 18/03/2010

Nostalgie nostalgie...

je n'ai pas cette chance : les différents lieux d'habitation de mes parents et grands-parents ont été désertés. Nous étions locataires et déménagions pour avoir un peu plus grand, à chaque fois. Et puis ma mère a fait construire dans le pays de ses ancètres, qui n'est pas tout à fait mon pays.
Mes seuls souvenirs : quelques photos et ma ville, mon port, ma plage, ma mer !

J'ai apprécié tes quelques vers :

"Les traces de mes pas sur nos plages se mêlent
à l'histoire chargées d'histoire et gorgée de sang.
La mer les efface facilement.
Les blockhaus sont plus résistants."

Dominique

Écrit par : papydompointcom | 21/03/2010

Tu ressens ce que je ressens: la présence de nos mères. Je n'ai plus le cadre de vie qui fut le notre mais j'ai encore tant de souvenirs dans les tiroirs et les armoires que je n'arrive pas encore à "vérifier" encore aujourd'hi alors qu'elle n'est plus depuis dèjà 2 ans...
Ce 18 mars tu parles d'une nouvelle hospitalisation. Qu'en est il aujourd'hui?
Je t'embrasse
Jacqueline

Écrit par : Jacqueline | 25/03/2010

Bonsoir Charline,

Avec ce troisième épisode, tu as libéré l'écriture et tu es devenue très proche de chacun de nous, extraordinairement présente dans ta cuisine aux côtés de la maman, les cahiers sur la toile cirée, la tête penchée en rêvant un peu tout en la regardant préparer le repas du soir.

C'est une très belle page que tu nous offres et que tes enfants découvrirons à leur tour plus tard.

Le grillon

Écrit par : Christian | 21/04/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique