logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« ALGERIE NOTRE AMOUR suite 10 | Page d'accueil | PAS DE DOUTE »

16/11/2009

ALGERIE NOTRE AMOUR suite 11 et fin

PHILIPPEVILLE &
SKIKDA
suite de L' ALGERIE D'AUJOURD'HUI

 

Cette première série de chroniques, m'a permis d'écrire ce que je croyais juste.

Redonner à cette histoire que je connais un petit peu,  une vision autre que celle

racontée à charge contre une certaine catégorie de français.

J'ai essayé de replacer le mieux possible les faits sans passion,  éliminant toute démagogie ;

effacer ce "politiquement correct" en utilisant internet. Après des heureset des jours

de recherches, de lectures, j'ai trié et choisi de nombreux articles, blogs ou chroniques qui me paraissaient

crédibles, honnêtes.

J'ai trop entendu critiquer les pieds noirs ; j'ai trop entendu dire que les français

sont de vilains colonialistes, que de la traite des noirs nous en étions les seuls responsables.

J'ai trouvé des textes et des articles qui je l'espère ont permis à certaines et certains de

revoir leur jugement et de faire la part des responsabilités de chaque protagonistes.

 

Connaissez-vous cette ville qui porte deux noms que l'on soit installé

d'un côté de la Méditerranée ou sur l'autre rive, elle n'a plus le même visage.


PHILIPPEVILLE

berceau d'une famille à laquelle j' appartiens aujourd'hui

rebaptisée
SKIKDA

après le départ des français d'Algérie.

Elle m' est aussi précieuse que ma ville natale, car j'ai épousé un de ses fils.

Même si je ne m'y suis malheureusement jamais rendue, ma belle famille m'a

tant parlé d'elle, que j'ai l'impression d'y avoir vécu.

 

SAINT ANTOINE

 

"...à 7 kilomètres au Sud de PHILIPPEVILLE a été créé en 1863,

par le capitaine du Génie BRINCART,

dont le village a porté le nom pendant trois années..."

 

Un petit paradis où l' orangeraie créée par Elie le grand-père de mon mari

(Elie d'origine maltaise naturalisé le 11 janvier 1878) fut l'honneur de la famille.

 

 

Un petit mot quand même sur les colons arrivés de 1848  A 1900

Ce site de généalogie et d'informations est très riches. De nombreuses personnes recherchent des filiations parmi les colons

qui sont allés rejoindre l'Algérie. Ce site raconte l'arrivée des français entre autres nationalités. Qui étaient ces français,

de quelles classes sociales arrivaient-ils ? comment sont-ils arrivés ?

 

"Début 1840, hors l'armée 11 900 européens occupent déjà l'Algérie : dont 5000 français (des aventuriers, des spéculateurs,

des déserteurs, des cabaretiers, des prostituées, …).

Les colons ? Ils sont à peine 2500 : ceux que l'on a appelé les "colons en gants jaunes", légitimistes qui, après avoir refusé

la monarchie de juillet, sont investi dans les meilleures terres, et les autres, pauvres bougres qui rentreront pour la plupart

en France aussi pauvres qu'ils l'avaient quitté !...


...Entre temps, ceux-là auront connu les marécages où l'on s'embourbe, les ronces impénétrables, l'hostilité des terres,

les pillages incessants, les agressions nocturnes, les constructions promises jamais obtenues, les concessions qui n'en étaient pas...


...10 ans de sacrifices et d'efforts, 10 ans de souffrances pour un retour prématué... déjà "une main devant et une main derrière"...

Outre l'armée et les colons français, des recrues étrangères sont venues donner au pays un aspect baroque et cosmopolite.

Les espagnols se sont installés à Alger...
Les mahonnais (originaires de Port-Mahon aux Baléares)...
Les siciliens et les napolitains, les piémontais...
Des prussiens, fuyant le Palatinat...
Des suisses et des allemands...
Des soldats laboureurs...

...des habitants de Menton, de Corse, d'Alsace...


...En 1847, la population européenne d'Algérie comptait plus de 110.000 européens, dont 47.000 français, parmi lesquels

15.000 colons ruraux (12%)...

...Des capitalistes : quelques gros demandeurs...
...Des petits colons : détenteurs de concession de 4 à 12 hectares...


Alger attire les paysans du Bled : le 1er congrès musulmans se tient le 6 juin 1936.

Il est suivi le 2 août d'un grand rassemblement populaire au cours duquel Messali Hadj, le fondateur de l'Étoile Nord Africaine,

le père du nationalisme algérien est acclamé.

En Europe, l'idéologie allemande fait entrevoir la guerre...

Entre la fin de la 1ère guerre mondiale et les premiers "coups de feu" de novembre 1954,

s'enracine durablement leur sentiment d'appartenance à un pays : l'Algérie"


Je n'ai pas encore lu tous les livres concernant cet ancien département français ;

vu les documentaires (les films ne m'intéresse pas).

Mais je
suis convaincue que les "méchants"

ne sont pas toujours les colonialistes qui ont quitté la France il y a bien longtemps,

pour raisons militaires ou pour échapper à la pauvreté de leur région.

Ils n'ont pas toujours été parfaits, doit-on leur reprocher aujourd'hui ?

La majorité je le crois a fait de son mieux pour que ce pays devienne avec les autochtones, leur patrie.

Dans d'autres chroniques je laisserai parler les citoyennes et citoyens algériens.

Les écrivains, les réalalisateurs, les poètes, les journalistes.

Je n'oublierai pas les femmes et les hommes qui vivent là bas,

ou celles et ceux qui vivent chez nous, parfois chez eux, car devenus français.

C'est un projet fort que je souhaite mener à son terme.

00:05 Écrit par Charline TABONI dans HISTOIRE/GEO | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : algerie, philippeville, skikda |  Facebook

Commentaires

Bonsoir Charline,
J'ai regardé aussi Arte et vu le film sur l'alcoolisme, ce ravageur.
Tu as raison de défendre le pays de tes ascendants. Comme partout, il y a des bons et des méchants et dans toutes les races. Il est vrai que certains colons ont eu abus de pouvoir sur les autochtones mais d'autres ont été très regrettés. J'en ai vu arriver des pieds-noirs lorsque j'ai commencé à travailler, c'étaient tous de charmants collègues. Bon courage dans ta quête.
Bises
Geneviève
--------------------------------------------------------------

Merci Geneviève, j'ai terminé pour le moment tout n'a pas été dit, du moins en ce qui me concerne. je me passionne pour cette longue histoire de famille, algérienne, française et les colons que je connais bien.
bises

Écrit par : Geneviève | 16/11/2009

Bonjour Charline

A un degré moindre que toi, j'ai une branche de la famille qui s'enfonce en Oranais, en Algérois, venant auparavant d'Espagne et de Marseille et encore avant d'ailleurs et d'Italie.

Tous ceux qui sont débarqués à Marseille ont regretté "là bas" . Tous m'ont parlé avec sincérité de leur petite vie simple où tous se connaissaient, s'entraidaient, s'amusaient.

J'ai eu la chance de beaucoup voyager et de cotoyer des jeunes de mon âge de tous les pays très tôt. J'avais 16 ans et aucun à priori. C'était en 1952 aux jeux olympiques d'Helsinki. En anglais et en espagnol, nous avons bavardé des nuits entières, jeunes noirs, jaunes, communistes, libéraux, incroyants et autres. Une expérience irremplacable, qui ouvre les yeux sur la diversité des cultures.

A mon premier voyage à Oran, dans cette branche de ma famille, certes, l'ambiance était chaleureuse, mais j'ai ressenti une gène dans la façon dont la fatma, le jardinier étaient traités. Je n'ai pas vu de réel mélange entre arabes et non arabes. Pas de mariage entre ces populations, un quant à soi jovial d'un côté, plus ou moins toléré de l'autre. Le tout avec une parfaite certitude que tout était bien dans le meilleur des mondes du côté des possédants.

Je crois qu'il est difficile de porter un jugement quand on est impliqué soi même dans les faits et l'histoire.

Comme je te l'ai dit, l'indépendance de ce pays m'est apparue inévitable dès le début. Les petits, les humbles n'y sont pour rien ou presque, et beaucoup peuvent retourner.

Que ta quète s'achève avec la paix en ton esprit

Bises du grillon

--------------------------------------------------------------
Merci Christian,
Demain une chronique en guise de réponse à ton commentaire....

bises d'une chti

Écrit par : christian | 17/11/2009

salut
merci pour ces explications sur les colons qui n'étaient pas que français
beaucoup de gens que je rencontre et qui sont nés là bas ont la nostalgie et se demande ce qu'est devenu leur patelin
bonne soirée
-----------------------------------------------------------------
bonsoir Bunny
merci encore pour la vidéo sur ton blog. Le club de dance liévinois est terrible!!!!

Écrit par : bunny le chti | 17/11/2009

bonjour Charline et bravo pour tous ces articles que beaucoup plus devraient lire. Si tu souhaite le chant des "dunkerquois " en entier dis le moi.

dominique

-----------------------------------------------------------------
bonjour Dominique, merci pour ces compliments, je suis H.S ;o)
OK pour le chant des dunkerquois.
grosses bises

Écrit par : papydompointcom | 17/11/2009

j'ai dit province....il s'agissait bien sur de département ( c'est mon italien qui ne taraude!!).
Au sujet des "méchants"...je me souviens que dans l'Oise (là où mon père a travaillé) il existait des "colons" très français..gros exploiteurs agricoles...qui faisaient "suer le burnous" à de pauvres ouvriers agricoles....polonais (nous étions dans les année 60 et loin de la chute du mur de Berlin et de l'entrée de la Pologne dans la Ue).
Enfin je voudrais rappeler que les fameux "mèchants" colons ...sont arrivés en Algérie à la fin du 19éme siècle..en ont bien profité et...sont partis dès la fin des annèes 50 sentant le vent venir...et rapatriant leurs capitaux!!! SUr la totalité des exploitations agricoles il ne constituaient que...1%.....
--------------------------------------------------------------
C'est très intéressant tous ces rappels qui devraient mettre mal à l'aise les compatriotes qui vous ont laissé tombés...et qui encore aujourd'hui osent désinformer l'Histoire.

Écrit par : Jacqueline | 21/11/2009

Mais qui est cette CHARLINE du Pas de Calais - je suis né a Philippeville en 47 pres de la clinique Ricoux , rue Clauzel au n°3 - j'habite le Pas de Calais - Alors une réponse s'il vous plait - merci Charline

Écrit par : attard hervé | 15/09/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique