logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« ALGERIE NOTRE AMOUR | Page d'accueil | LES INSOLITES DU COURRIER INTERNATIONAL »

03/11/2009

ALGERIE NOTRE AMOUR ALBERT CAMUS suite 1

50e ANNIVERSAIRE DU PRIX NOBEL D'ALBERT CAMUS



LE DISCOURS DE SUEDE

 

DE CE DISCOURS JE RETIENDRAI PARTICULIEREMENT  :

 

...Les vrais artistes ne méprisent rien ; ils s’obligent à comprendre au lieu de juger.

Et, s’ils ont un parti à prendre en ce monde, ce ne peut être que celui d’une société où, selon le grand mot de Nietzsche,

ne régnera plus le juge, mais le créateur, qu’il soit travailleur ou intellectuel...

...devoirs difficiles...il(l'écrivain) ne peut se mettre aujourd’hui au service de ceux qui font l’histoire :

il est au service de ceux qui la subissent.

...les deux charges qui font la grandeur de son métier : le service de la vérité et celui de la liberté...

Quelles que soient nos infirmités personnelles, la noblesse de notre métier s’enracinera toujours dans deux engagements

difficiles à maintenir —
le refus de mentir sur ce que l’on sait et la résistance à l’oppression...

...les révolutions déchues, les techniques devenues folles, les dieux morts et les idéologies exténuées,

où de médiocres pouvoirs peuventl'oppression"...

 

...Chaque génération,...sait qu’elle devrait, dans une sorte de course folle contre la montre, restaurer entre les nations

une paix qui ne soit pas celle de la servitude, réconcilier à nouveau travail et culture, et refaire avec tous les hommes

une arche d’alliance...

...après avoir dit la noblesse du métier d’écrire, j’aurais remis l’écrivain à sa vraie place...vulnérable mais entêté,

injuste et passionné de justice...toujours partagé entre la douleur et la beauté, et voué enfin à tirer de son être double...

Qui, après cela, pourrait attendre de lui des solutions toutes faites et de belles morales ?

La vérité est mystérieuse, fuyante, toujours à conquérir. La liberté est dangereuse, dure à vivre autant qu’exaltante...

je n’ai jamais pu renoncer à la lumière, au bonheur d’être, à la vie libre où j’ai grandi...

Ramené ainsi a ce que je suis réellement, à mes limites, à mes dettes, comme à ma foi difficile, je me sens plus libre

de vous montrer, pour finir, l’étendue et la générosité de la distinction que vous venez de m’accorder,

plus libre de vous dire aussi que je voudrais la recevoir comme un hommage rendu à tous ceux qui,

partageant le même combat, n’en ont reçu aucun privilège, mais ont connu au contraire malheur et persécution [...].

 

 

A SUIVRE...

00:10 Écrit par Charline TABONI dans HISTOIRE/GEO | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : algérie, camus |  Facebook

Commentaires

Coucou !

Beau texte de Camus .
Ce n'est pas ma lecture mais il disait des vérités .

Là je suis en essai de com car j'ai nettoyé mon ordi et j'espère que tu le recevras .

Bonne soirée bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 03/11/2009

Un peu de calme pour venir te voir!
Je n'ai pas eu une minute à moi tous ces jours derniers, là ce sera calme jusqu'à Noël et ouf!!! je n'ai plus 20 ans!
Je viens de lire tout ce que tu as écrit depuis.... je ne sais plus...
J'espère que tu vas bien?
Je te fais un gros bisou et merci pour tout.
Viviane

Écrit par : Viviane | 03/11/2009

un petit coucou en passant,beaucoup de chose à lire ici mais c'est très interessant
bonne journée

Écrit par : bernadette | 04/11/2009

J'ai eu tort d'etre absente de ton blog (et des autres...) depuis trop de temps. Je viens de parcourir les articles précécents et je commence à t'écrire sur celui ci. je cite Camusau sujet de l'écrivain: "...Qui, après cela, pourrait attendre de lui des solutions toutes faites et de belles morales ?"Il a été injurié par Sartre et incompris de ces compatriotes. Il ne fut pas aimé par ses contemporains et ce n'est qu'aujourd'hui qu'on essaye de le repecher avec cette proposition saugrenue de le faire reposer au Panthéon! Un homme déchiré entre ses convictions et ses sentiments...un écorché vif que l'on "accomode" suivant les saisons!!
Je poursuis ma visite.....
--------------------------------------------------------------je continue de te lire...
Je crois que son fils refuse actuellement cette proposition...sa fille hésite selon certains journaux...

Écrit par : Jacqueline | 21/11/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique