logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« DE LA CHRONOTHERAPIE A LA SCLEROSE EN PLAQUE | Page d'accueil | ALGERIE NOTRE AMOUR ALBERT CAMUS suite 1 »

01/11/2009

ALGERIE NOTRE AMOUR

1ER NOVEMBRE 1954

 

 

TOUSSAINT ROUGE EN ALGERIE

(cliquez sur les liens rouges)




"... Le ministre de l'Intérieur, un certain François Mitterrand, promet de mettre tout en oeuvre

pour arrêter les «hors la loi».

Avec emphase, il déclare le 12 novembre 1954 :

«Des Flandres au Congo, il y a la loi, une seule nation, un seul Parlement.

C'est la Constitution et c'est notre volonté»...


...Le 25 janvier 1955, le président du Conseil Pierre Mendès France nomme au gouvernement général de l'Algérie

l'ethnologue Jacques Soustelle (44 ans), homme de gauche, pacifiste, résistant et gaulliste de la première heure.

Il est accueilli fraîchement par les Européens mais très vite se rallie à la thèse radicale de l'intégration.

Contre les riches colons et les indépendantistes musulmans, il prône l'octroi de la nationalité française pleine et

entière à tous les habitants des trois départements...

 



LE PREMIER MORT

 

...LAURENT FRANCOIS est né le 6 février 1939, il a 22 ans quand il sera assassiné le 1er Novembre 1954...

 

REDONNER LA PAROLE AUX ACTEURS

 

"Environ 3000 livres en langue française sur la période de la guerre d’indépendance de l’Algérie

ont été écrits entre 1955 et 2005, du côté français et du côté algérien.
..

...on a beaucoup dit en France qu’il n’y avait pas suffisamment d’écrits sur cette période.

« L’amnésie, c’est confortable, estime Benjamin Stora, cela permet aux pouvoirs politiques de se défausser

sur les crimes et exactions. Il y a de quoi juger depuis longtemps.

Comment se fait-il qu’il y ait cette espèce de décalage entre le discours officiel sur l’absence de témoignages
et la réalité. Il y a des récits et des témoignages très précis. »


Du côté français, parmi les groupes qui ont produit des écrits en termes de témoignages, d’autobiographies, de

mémoires...

c’est celui des militaires appelés du contingent, officiers gaullistes, antigaullistes, proches de l’OAS, anti-OAS...

...L’autre groupe qui se détache, c’est celui des pieds-noirs, et dans ce groupe d’Européens d’Algérie,

ce sont surtout les femmes qui ont écrit...

...Le troisième groupe qui a émergé dans les années 1980-1990, c’est le groupe de beurs (enfants d’immigrés),..

...Le dernier groupe qui émerge, c’est celui des enfants de harkis...




LES GUERRES SANS FIN DE BENJAMIN STORA


"L’historien Benjamin Stora, spécialiste reconnu de l’histoire coloniale du Maghreb,

et plus particulièrement de l’Algérie (une vingtaine d’ouvrages), revient avec Les guerres sans fin.

Un historien, la France et l’Algérie...

...« Guerre d’indépendance, conflits de mémoire et séquelles post- coloniales, guerre civile algérienne,

luttes intestines… des deux côtés de la Méditerranée les effets des combats n’en finissent pas,

comme les répliques des tremblements de terre.

Les rapports entre l’Algérie et la France sont ensanglantés, passionnés, obsédants,

durablement marqués par une conflictuelle proximité...


Cette histoire est aussi la mienne, celle de mes enfants...

c'est la terre natale de mon mari.

 

A suivre...

00:38 Écrit par Charline TABONI dans HISTOIRE/GEO | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : algerie, premier novembre 1954 |  Facebook

Commentaires

Devoir de souvenir et de mémoire
travail d'acceptation de cette doulouireuse époque
nous étions gamins mais comprenions déjà
amitiès

Écrit par : ventdamont | 01/11/2009

Merci infiniment pour votre beau texte. Nous sommes proches par la mémoire. Bien cordialement, Benamin Stora.

Écrit par : benjamin stora | 01/11/2009

Bonjour Charline,

je viens de lire, comme tu le sais, l'un des livres de la série "l'heure des colonels", de Yves Courrière. 500 pages d'une écriture très petite. Période 1957-1960.

J'ai découvert ce que j'avais entendu par bribes à l'époque, où j'avais 10 ou 11 ans. Les débuts de Le Pen, les revirements de De Gaulle, mais moins graves que les lâchetés de la 4ème, l'aide que certains intellectuels français apportaient aux terroristes algériens en France. Voir l'article lors de son décès récent

http://voxfnredekker.canalblog.com/archives/2009/08/03/14635701.html


Et à bientôt le plaisir de découvrir tes rencontres poétiques avec l'automne

Dominique

Écrit par : papydompointcom | 02/11/2009

Bonjour Xharline,je ne connais pas beaucoup tous les dessous de la guerre d'Algérie,je sais que beaucoup ont quitté leur pays et que ce fut très dur.
Exite-t-il un bon livre qui raconte tout?
Ton mari est Algérien?
Bonne journée Charline et à bientôt.
-----------------------------------------------------------------

Écrit par : nadia-vraie | 03/11/2009

Bonjour Charline

C’est du côté de ma belle mère que j’ai approché les pieds noirs descendant des colons espagnol ou français. En 1954, avec mes 18 ans, mes deux années de vie à l’étranger, mes nombreux amis « de couleur » , j’étais persuadé que le temps des colonies était révolu, à contre courant du reste de ma belle famille. Ils avançaient des arguments forts sur le travail accomplis, la mise en valeur des terres, le progrès dans l’éducation, la santé, les barrages, les routes etc.

Les déchirements ont été douloureux, l’incompréhension profonde, les accusations de lâcheté proférées. C’est une tranche de notre vie qui saigne encore, mais il ne pouvait être autrement.

Bises du grillon

Écrit par : christian | 09/11/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique