logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« ENJEU : L'EUROPE | Page d'accueil | NOUS SOMMES RESPONSABLES »

29/05/2009

SI L'EUROPE N 'EXISTAIT PAS ?

Comme vous, dans vos messages,

 je me pose cette question ?

A quoi sert le parlement européen ?

 

J'ai trouvé quelques réponses simples...


DEUX ARTICLES ONT retenu particulièrement mon attention :

NOUVEL OBSERVATEUR

"...Côté flops, et en dehors de l'échec du traité constitutionnel qui fait dire aux pessimistes que l'Europe est devenue un supermarché amoral, grand ouvert à une mondialisation impitoyable, on peut regretter son incapacité à générer forte croissance et plein-emploi. Déplorer le refus de bâtir une Europe sociale à côté d'une Europe des marchands. S'inquiéter, à l'heure de l'épuisement des énergies fossiles, des balbutiements de l'Europe de l'énergie.

 

Côté tops, il faut rendre hommage à cette zone de paix qui a réussi à réunifier un continent divisé par le rideau de fer. Saluer le démantèlement des frontières (espace Schengen), la mise en place de l'euro, qui a supprimé les dévaluations à répétition, et celle des fonds régionaux, qui ont sorti l'Irlande ou l'Espagne de leur sous-développement....lire la suite en entier.

 

LA CROIX

 

Au-delà de leur profession, de leur domaine d’expertise ou de leur couleur politique, les partisans de la construction européenne ont recours, pendant cette campagne, à la même démonstration par l’absurde : et si l’Europe n’existait pas ? Catastrophe assurée...l’ancien premier ministre belge, Guy Verhofstadt, candidat aux européennes, a estimé mardi 12 mai que la monnaie unique avait coupé l’herbe sous le pied des eurosceptiques pendant cette campagne. La crise financière a apporté la preuve irréfutable de l’utilité et de la solidité de l’euro. « Tous les gens le comprennent »...Jérôme Bédier...« Sans l’euro, la situation serait catastrophique »....

...On ne compte plus les douloureuses dévaluations que la monnaie unique nous a épargnées. L’argument est en particulier porteur actuellement auprès des Irlandais, qui comparent leur sort à celui de l’ Islande. D’ailleurs, l’ île scandinave ravagée par la crise financière frappe aujourd’hui à la porte de l’Union européenne et, avec plus d’empressement encore, à celle de la zone euro.

Tout comme le Danemark....De très haute source communautaire, on indique aussi que la Norvège songe aussi à faire acte de candidature...lire la suite...

 

 

Francis Wurtz, dirigeant communiste

"...Je suis devenu très clairement proeuropéen. J'affirme que si l'Union européenne n'existait pas, il faudrait l'inventer. Je suis en même temps profondément critique

"...La désaffection attendue des électeurs provient aussi du mode de scrutin par grandes régions, et d'une grande attente déçue, car les mesures qui viennent de Bruxelles sont massivement vécues comme négatives"....

 

FRANCE INTER

 

Didier Adès et Dominique Dambert
Drôle de perception de cette Europe d’un demi-milliard de citoyens, ce qui pose tout de même son influence, face aux chinois, aux Indiens et aux États-Unis....

 

BLOG JEUNES DEMOCRATES 29

 

"...Felipe Gonzales a tenu des propos engagés, courageux et visionnaires. Pour lui, l'UE est à la croisée des chemins. Elle est en train de se faire distancer par le reste du monde. Sa compétitivité a du plomb dans l'aile. Le Japon, les Etats-Unis mais aussi la Chine, l'Inde et bien d'autres pays émergents forment des ingénieurs, déposent des brevets, innovent quand nous faisons du sur place..."

 

EUROPEAN NAVIGATOR

Source : LEPARMENTIER, Arnaud [propos recueillis par],

Pat Cox, président du Parlement européen: Si le Parlement européen n'existait pas, il faudrait l'inventer, dans Le Monde. 25.05.2004, p. 6.

"...Si l'on fermait le Parlement européen, qui s'en apercevrait ? Si le Parlement européen n'existait pas, il faudrait l' inventer...La démocratie représentative est présente en Europe à tous les échelons, dans nos municipalités, nos régions, nos Etats. Cette chaîne démocratique ne doit pas être rompue au niveau européen, alors que beaucoup de compétences relèvent de l' Union. Votre question pourrait aussi bien concerner l' Assemblée nationale, le Bundestag..." La réponse, c'est que la démocratie compte en Europe. Pour qu'il y ait une représentation, il faut qu'il y ait un peuple européen. Or si les députés siègent par groupe parlementaire, les groupes nationaux continuent de jouer un rôle considérable..."

« L’Europe n’a pas été faite, nous avons eu la guerre », argumentait déjà Robert Schuman dans sa déclaration du 9 mai 1950

 

C'EST POUR TOUTES CES RAISONS

QUE NOUS DEVONS

VOTER LE 7 JUIN 2009

FAITE PASSER LE MESSAGE !

EXAMINONS LE BILAN DE LA PRESIDENCE FRANCAISE DE L UNION EUROPEENNE

RFI

LE BAROMATRE INSTITUT THOMAS MORE


 

17:05 Écrit par Charline TABONI dans L'EUROPE | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook

Commentaires

salut
il y a 4 a,ns j'ai voté NON c'estr devenu OUI par le jeu des députés
j'ai décidé de ne plus voter
bon samedi

Écrit par : bunny le chti | 30/05/2009

Coucou Charline, c'est triste à dire mais quand on écoute nos politiques, il y a bien des raisons de ne plus croire en l'Europe.
Pour ce qui est de l'euro par exemple, difficile de nous faire croire qu'il demeure une panacée universelle qui nous a évité le pire. Le pire, c'est le système capitaliste ultra libéral et il a encore de beaux jours devant lui en attendant la prochaine crise ...
Je suis un peu pessimiste mais trop c'est trop et je crois que je vais finir par m'abstenir moi aussi ...
Gros bisous et très bon week-end,

Écrit par : Muad' Dib | 30/05/2009

Que l'on ait souhaité ou non l'Europe il faut se rendre à l'évidence, l'Europe est incontournable. Si la politique est rébarbative il est au moins un domaine dans lequel nous sommes tous concernés de plein fouet : Celui de la consommation. Les Parlementaires européens que nous allons élire dimanche et 27 Ministres Etats membres étudient, modifient adoptent ou rejetent les textes législatifs relatifs à la protection des consommateurs dans chaque pays européens. Ne sommes-nous pas des consommateurs bien au delà de notre territoire national ? Les directives sur les droits des consommateurs sont un exemple concret de règles européennes à l'impact quotidien sur les consommateurs. Il est important d'assurer la pérennité des règles protectrices des consommateurs, et notre "sort" est bien entre les mains des futurs élus européens. Autant les avoir à l'oeil !
Alors même si je me sens toute petite dans ce grand monde politique, je sais au moins que je souhaite une harmonisation des textes très protecteurs du droit de la consommation français, pour élargir en toute sérénité la concurrence, au niveau européen.
J'irai voter dimanche.

Dalmany - qui salue au passage son amie Charline.

Écrit par : dan Dalmany | 30/05/2009

Et bien ...bravo! pour cette série d'articles pro Europe que je partage entièrement. Je suis dans une certaine mesure un "produit" européen puisque je vis dans un Pays de l'UE. Et je ne peux que me féliciter de l'ouverture des frontières, de l'adoption de l'euro, des politiques européennes qui ne sont pas que des réglements intérieurs mais qui peu à peu unifient nos vies de tous les jours. Il faut cesser de ne considérer que notre nombril et nos petits intérets nationaux. En outre j'ai voté oui au referendum (je pouvais, meme à l'étranger) car cela aurait donné un pouvoir politique européen qui manque gravement. Le tort de mes chers compatriotes est de considérer l'EUrope au travers de la politique franco-française! Non! ce n'est pas ça l'Europe. Et donc...j'irai voter!!
Merci Charline!
Bises

Écrit par : Jacqueline | 30/05/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique