logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« GEORGES | Page d'accueil | 1 ER NOVEMBRE 1954 »

30/10/2008

REVOLUTION FRANÇAISE ET LES FEMMES

Les hommes et leur Révolution

et bien regardons

ce qu'elle a apporté aux femmes

cette révolution.

medium_women2.jpg
cliquez sur l'image

« Privées par notre sexe du droit honorable de donner notre suffrage... »

Dominique Godineau

"On sait que la Révolution française refusa les droits politiques aux femmes. Pourquoi la démocratie naissante exclut elle ainsi les femmes ?... des femmes ont pourtant voté pendant la Révolution. Gestes souvent oubliés qui méritent attention : quels sens donner à ces votes ?..."

"...avant même que la Révolution ne commence, en 1789 des femmes ont participé à l'élection des députés aux Etats Généraux (2)... En conclure que les femmes possédaient le droit de vote et la citoyenneté n'aurait pas de sens. Dans l'Ancien Régime, le citoyen n'existe pas et le vote n'est donc pas lié à l'idée de citoyenneté. On peut simplement remarquer que, lors de certaines occasions, certaines femmes pouvaient voter..."

"...Dès juillet 1789, l'Assemblée nationale s'efforce de définir ce nouvel être qui participe à la souveraineté : le citoyen. Une semaine après la prise de la Bastille, le 21 juillet 1789, Sieyès propose à l'Assemblée de distinguer deux groupes de citoyens, les passifs et les actifs... Sieyès précise : « Les femmes, du moins dans l'état actuel, les enfants, les étrangers, ceux encore qui ne contribueraient en rien à soutenir l'établissement public, ne doivent point influer activement sur la chose publique (3). » I1 est donc affirmé tout à fait clairement que les femmes font partie des citoyens passifs, et ne peuvent donc voter au sein des assemblées primaires..."

"...Après la chute de la royauté en août 1792, la distinction entre actifs et passifs est supprimée..."

"...en 1793 et 1795 notamment, des femmes ont voté, soit lors de votes par acclamations, soit même à mains levées. Ainsi, en février 1795, dans l'assemblée de la section parisienne de la République (8), « le parti /des sans culottes/ était renforcé par une grande quantité de femmes qui se cachaient derrière, mais qui vociféraient aux signaux qui leur étaient faits et qui levaient la main lorsque l'on mettait aux voix.. ». Toutefois ces votes féminins ont toujours lieu dans des contextes de crise aiguë et restent exceptionnels..."

"...à la suite d'une virulente campagne de la sans culotterie féminine (29), la Convention, cédant à la pression de ces militantes, rend obligatoire le port de la cocarde tricolore pour les femmes...La rumeur galope dans les rues de Paris : après la cocarde, on va accorder le droit de s'armer et de voter dans les assemblées à des femmes ressemblant de plus en plus à des hommes car elles porteront les cheveux courts !...une fois les femmes armées, elles égorgeront leurs compagnons par surprise et laisseront régner « une Catherine de Médicis qui enchaînera les hommes » !..."

"... I1 faut toutefois noter que ce 29 avril 1793, malgré ses réticences – qu'il exprimera de nouveau en 1795(40) –, Lanjuinais n'exclut pas une évolution plus ou moins rapide. Le 30 octobre, Amar est bien plus catégorique : « il n'est pas possible que les femmes exercent les droits politiques ». Entre ces deux dates, des femmes ont fait acte de citoyenneté, la sans culotterie féminine s'est affirmée, un important mouvement féminin révolutionnaire s'est développé, conférant un poids nouveau aux revendications de moins en moins isolées sur le droit de vote des femmes. Et si ces voix sont bien faibles eu égard à celles du siècle suivant, elles deviennent cependant suffisamment dangereuses pour que la porte soit brutalement refermée. Et elle restera ainsi close au moins jusqu'à la fin de la Révolution..."

BEETHOVEN l'idéal de la révolution française

08:00 Écrit par Charline TABONI dans LES FEMMES | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook

Commentaires

Bonjour Charline,

De plus en plus de couples sont obligés de travailler tous les deux, avec la baisse des rémurérations par rapport aux années 60-70.

Et avec le nombre croissant de divorces ou de séparation, les femmes qui travaillent se sont rendus compte que la vie matérielle n'était pas pire sans leur mari ou compagnon qu'avant. Le ménage, les courses, les enfants, tout cela restait ( avec quelques exceptions) aussi prennant qu'avant .

Résultat: 20% des femmes cadres ne recherchent plus un fil permanent à la patte. D'accord pour quelques sorties romantiques ou coquines, mais ensuite, chacun chez soi, et pas de contraintes.

Elles élèvent leurs enfants seules, et bricolent comme des mecs dans leur intérieur !

Il faudra bien que l'égalité des responsabilités passe dans les têtes masculines !

Bises du grillon

Écrit par : christian | 30/10/2008

Lorsque les femmes ne vivront pas seulement à travers leur mari ou leurs enfants, les hommes n'auront plus peur de l'amour ni de la force des femmes et n'auront plus besoin de la faiblesse de l'autre pour être sûrs de leur propre masculinité.
Betty Friedan

Bies
*Urga

Écrit par : Urga | 30/10/2008

Bon jeudi révolutionnaire....bises
" la Femme est l'avenir de l'homme" Aragon.

Écrit par : Fancri | 30/10/2008

Des voix ou surtout des mains se sont ainsi lévées mais quelle méfiance à l'égard des femmes!
Heureusement que l'on a le droit de voter maintenant! C'est quand même une sacrée avancée bien que les pouvoirs restent encore beaucoup dans les mains des hommes.

Au début de mon blog, je signais mes photos d'un pseudo "fogamo" utilisé sur un site où j'avais des albums-photos. Et la dernière photo date de cette époque.

Bises et bon vendredi Charline!

Écrit par : Alrisha | 30/10/2008

Bonjour, les femmes ont bien évoluées depuis, et celui qui dit ,en 1790 je crois que la "politique n'est pas aux femmes", se trompe lourdement,bonne journee PS. à partir de demain plus d'Internet , au moins 3 semaines, dur dur

Écrit par : Dany | 31/10/2008

Bonjour Charline,
C'est un bel article.Oui,les femmes ont dû combattre toujours et encore aujourd'hui après des milliers d'années.
merci Charline de tes visites pendant ma pause,je l,apprécie.
J,espère que tu vas bien.je vais lire tes articles.Amicalement

Écrit par : nadia-vraie | 31/10/2008

Coucou Charline, merci pour toutes ces précisions très instructives.
Gros bisous et très bonne soirée,

Écrit par : Muad' Dib | 31/10/2008

En France on a donné le droit de vote aux femmes ... mais pas de bon coeur ... le grand Charles y a été contraint !
J'aime bien ta note, très instructive.

Bonne soirée
Biche

Écrit par : Biche | 31/10/2008

Un article très interessant
Quel combat, très difficile
Bisous

Écrit par : Corinne | 31/10/2008

je reviendrais lire tout ça à tête reposée. Il est tard et c'est l'hure où mes idées s'embrouillent
Bon week end et à bientôt
ANNIE

Écrit par : Maminie | 01/11/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique