logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

« DIMANCHE 4 MAI PARLEMENT EUROPEEN STRASBOURG | Page d'accueil | COMMEMORATIONS 8 MAI »

07/05/2008

MELANCOLIE

JUSTE AVANT LE 8 MAI UNE POESIE

 

 

medium_IMG_1589.JPGmedium_IMG_0274.JPG

 

 

 

 

 

medium_IMG_4698.3.jpg

 

 

 

 

 


Mélancolie

Dans mon éternelle solitude
Le rêve me libère.
Douce chaleur intime,
Qui envahit l’espace interne
De ce corps encore chaud.

Rompre le fil qui relie
L’être au Suprême
Quand le rêve s’est écrasé
Sur la réalité humaine.

L’espoir de renaître
Libéré du carcan
De la chair et des os.

Voler léger vers d’autres plénitudes
Bien cachées des humains.
Accessibles probables
Pour d’autres initiés
A la mélancolie.

L’éternité pour seule récompense.

Libéré des contraintes physiques
Qu’ici bas on impose.

Quel est le but ultime d’une vie ?
Tendre vers la perfection,
Message du Dieu fait homme ?

Déesse et Dieu
Couple irréel, mythique
Géniteurs improbables.

Laissons vivre les rêves
Et toutes les utopies.

 

 

 

Charline Taboni Bassé
Décembre 1996


A reçu une mention au concours 1996
Association “L’OISEAU BLEU” publié dans le recueil
“ESPACE TEMPS” Tome X

15:35 Écrit par Charline TABONI dans CITATIONS - VERSCirCulez | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook

Commentaires

Touchante mélancolie.....j'aime ces vers, et les deux derniers surtout :

Laissons vivre les rêves et toutes les utopies.....



Bises
hélène

Écrit par : hélène | 07/05/2008

Bonjour, merci pour tes photos de Strasbourg,
bon WE bises.

Écrit par : Fancri | 07/05/2008

du spleen du blues de la mélancolie
amitiès

Écrit par : ventdamont | 08/05/2008

coucou, que c'est joli, laissons vivre nos rêves oui même si certains rêves seront impossible à réaliser mais il faut continuer de rêver
Bisous et bonne journée ensoleillé
Dommage de travailler demain

Écrit par : corinne | 08/05/2008

Coucou Charline, merci pour ce superbe poème si joliment illustré.
Je te souhaite une excellente journée.
Bises,

Écrit par : Muad' Dib | 08/05/2008

Ah oui ... comment vivre sans rêve ... très beau poème !!
Merci pour ton commentaire très intéressant sur Ryôkan !
Bien cordialement.
Domi

Écrit par : asiemutée | 08/05/2008

j'arrive tout droit de chez Asimutée, ton commentaire sur Ryôkan m'a beaucoup plus et je sens que je vais venir te rendre visite souvent, passes une bonne soirée, béa.

Écrit par : béa | 08/05/2008

Bonjour Charline, trés belle cette poésie et bien imagée avec ces belles photos.

Amitiés chtis de Liévin.

Écrit par : Christian | 09/05/2008

Non seulement tes photos n'ont rien à envier aux miennes et tu as un talent que j'admire mais que je ne possède malheureusement pas, celui de l'écriture...
Merci pour ton passage sur mon blog qui me permet de découvrir ton espace.
Bonne soirée,

Syl

Écrit par : Sylviane | 09/05/2008

Bonjour , comment vas ? de bien jolies fleurs , bonne journée , bises

Écrit par : vinnce | 10/05/2008

J'aime bien ce que tu dis. L'éternité pour seule récompense... et laisser vivre les rêves.

Je crois que la solitude peut faire naître les plus beaux textes, celui-ci en est un.

Je t'espère aujourd'hui entourée et choyée.

En fait, je venais te remercier pour les précisions que tu as données chez Muad... j'aime bien !

Que ta journée soit belle !

Écrit par : Quichottine | 10/05/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique